Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 09:27

Bonjour,

 

Contemporary Mosaic Art vient d'éditer son nouveau logo.

Je suis membre de cette association qui fait la promotion de l'Art de la mosaïque.

Ce groupe est constitué d'envriron 1000 membres venus du monde entier.

Sa progression ne cesse d'augmenter.

Pam Givens anime avec passion et talent ce site de diffusion.

Je vous invite à le découvrir sans attendre.

Longue vie à Contemporary Mosaic Art

 

.

cmabadge1member.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 18:03

Bonjour,
Voici un nouveau panorama de mes oeuvres par ordre de création et d'apparition.

Ces nouvelles publications sont visibles dans cette rubrique "articles".


Page ouverte à de nouveaux horizons mosaïstiques.
Le Pixel-Artmosaic y tient toujours une place de choix.
Je vous les laisse découvrir.
à bientôt
mélo

Louviers---Eure---Haute-Normandie--France---Fragment-du-por.jpgom 096 "Louviers" 2009

Actuellement exposée à Honfleur - Calvados - Basse Normandie

 

7A-Chagall--for-Exeter-2009--PM.jpgom 097 "Portrait of Chagall" 2009

Salon d'Exeter - Opus Mosaic - Devon - UK - 2009

 

la-bete-de-Crayssac---Lot--France-2009--Bete-de-Seine.jpgom 098

"La bête de Crayssac" 2009

Sculpture mosaïque sur bois flottés

Salon de l'Ayac - Yvetot - Haute Normandie - 2009

 

om-099-l-ange-musicien.jpg om 099 "l'ange musicien"

Interprétation du vitrail de Max Ingrand - Yvetot - Haute Normandie - France

 

elephant-loup.jpg om 100 "l'éléphant-loup"

Sculpture mosaïque sur bois flottés

Salon des Artistes Normands - Rouen - 2009

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 16:22

Exposition St Valery en Caux 1939-1945

"Les valeriquais se souviennent"

5 juin - 19 septembre 2010

Maison Henri IV

Seine Maritime

France.

"Le trou du cul du monde" en hommage aux déportés du Travail.

 

 


Affiche St Valery en Caux

 

"Le trou du cul du monde" Oeuvre mosaïque de mémoire
en hommage aux déportés du Travail.


A l'occasion de cette manifestation organisée par la Maison Henri IV de St Valery en Caux - quai de la Battelerie
http://www.ville-saint-valery-en-caux.fr

je vais exposer mon oeuvre:

"le trou du cul du monde" 2010

 

 

vernissage-salon-des-independants-013.jpg

 

 En hommage à mon père, réquisitionné par la TODT à St Valery en Caux puis déporté du travail en allemagne de 1943 à 1945.

              

Je propose le récit de vie  de mon père Adrien Levaillant

(1922-1993)

que les valeriquais pourront consulter le temps de cette exposition.   
C'est aussi pour moi et ma famille un devoir de mémoire.

Mélo

Partager cet article
Repost0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 21:12

Pam Givens: Artiste, mosaïste : Notes et Carnets d'impressions - coup de coeur n°9:

Pam Givens
Artist spotlight

 
pg10-copie-1Pam Givens, Composure

 

Notes et Carnets d'impressions de
Pascal Levaillant (melodymaker)

"Regards croisés" avec d'autres artistes, mosaïstes, peintres, plasticiens, performers, installateurs, sculpteurs, musiciens, photographes, vidéastes, cinéastes, écrivains...

Mai 2010
Pam Givens, artiste, mosaïste.

 

Avec l'aimable participation et contribution de Pam Givens.

 

1- à propos de Pam Givens: 
Mes notes et  mon carnet d'impressions.

 

"Before mentioning Pam Givens’ artistic work, it seems essential to me to present the context of her influence inside the current mosaic art diffusion circle.

Pam Givens has all the qualities of a talent-spotter. She created a "human mosaic" made of people bound together by the same passion, the same artistic activity: mosaic, in any form.

Her talent is certainly not only due to chance. I think it also sprang up from her art activity, its urge to show it and to link it to other talented people. Pam Givens has a talent for making people feel welcome, advising them and inviting them to exchange opinion and share their common passion: mosaic.

Thus, she organises slide shows on CMA. From this "mosaic gallery" she draws works as varied as different, in terms of style as much as from the point of view of materials, creativity, colours or atmospheres.

Pam Givens apparently aims at promoting contemporary art via the innovative approach offered by mosaic art, which has broken away from the idée reçue that it is above all a decorative art or an ancient and Latin art.

Pam givens us the opportunity of opening a window to the world. Africans, Oceanians, Europeans, Americans and Asians can exchange ideas, share the same passion, find energy, encourage each other, look for new sources of inspiration… Thanks to her interactive and tolerant website.

Her quality artwork is delicate, sober, diverse, stylish and chiselled, as you can see by looking at some of her works on the occasion of this impression notebook diffusion.

She uses different techniques to brilliantly lay or cut tesserae and materials, sometimes in collaboration with other mosaicists.

A crush to the artist.

Hats off to CMA."

 

Pascal Levaillant 2010

 

"Avant d'évoquer le travail artistique et les oeuvres de Pam Givens il me parait indispensable de remettre en contexte son influence dans le cercle de diffusion actuel  de l'art de la mosaïque.

Pam Givens a toutes les qualités d'un découvreur d'artistes talentueux réunis pour une même passion : la mosaïque.

Son talent n'est  certainement pas né par hasard, il vient, je suppose de sa pratique et de son envie de les communiquer, de les fédérer avec d'autres  artistes de talent.

Preuve en est quand elle imagine des shows thématic  avec ou sans compétition, elle puise dans cette mosaicothèque des pièces aussi variées que différentes tant sur le style, les matières, la créativité, les couleurs ou les ambiances.

Pam Givens a me semble-t-il l'ambition de promouvoir l'art contemporain par l'approche novatrice qu'est la mosaïque en rupture aujourd'hui  avec l'idée reçue qu'il est avant tout art-déco (Art Décoratif) ou art de la latinité.

Pam nous permet d'ouvrir  une fenêtre sur le monde où des africains, des océaniens, des européens et des américains des asiatiques peuvent ainsi échanger des idées, partager  la même passion, puiser une énergie, se permettre de s'encourager mutuellement, chercher des motifs d' inspiration nouveaux... bref un site intéractif et tolérant.

Pam Givens a ce talent d'accueillir, de conseiller et d'inviter à échanger et partager la même passion.

La qualité de son travail, de son artwork est  délicat, sobre,  varié, stylé, ciselé.

Ses sujets d'inspiration évoquent le plaisir d'essayer différentes techniques de pose ou de coupe  des tesselles et des matières

C’est à vous de l'apprécier maintenant."

 

Pascal Levaillant 2010 

 

  Pam Givens

 pg10.jpg Composure

 

Pam Givens

 pg2 Parrott

 

Pam Givens

pg4 "Heiwa" (Peace… Rising)

 

Pam Givens

 pg6 Untold Secrets

 

Pam Givens

 pg7 Green Dog

 

Pam Givens

pg8 Euboean Transformation Rite, full view

 

Pam Givens

  pg9 Mosaic Fan

 

2- à propos de Pam Givens , by herself

 

 "In the 60's my parents owned a mosaic store in El Monte Calif. Called “The Mosaic Alcove”, they were both fantastic artists.  My dad built a lot of the tables and bases that the customers used for their projects and they both created designs, kits and held classes.  I remember that dad had a couple of special commissions that he was really proud of.  I helped with cleaning, stocking shelves and gluing background tiles for the samples in the store...but I was a teenager and instead of being inspired by the art that surrounded me and my very artistic parents I put in my time and was always happy to head home.  

As an adult, after my children left home to make their own lives, I found my full time career was becoming exhausting and zapped my energy.  So I began looking for a way to express myself creatively.  I had always been involved making crafts of some kind and as I searched for just the right thing I remember how much I loved the texture, colors and the light hitting the stone and tile of mosaics. So I began the journey to find how to have mosaics in my life again.   


I send most of my time these days on the internet working with Maestro Giulio Menossi helping to get the word out about his mosaics and the courses he is offering in the summers.  Giulio was one of the first members of CMA and I was awestruck by his mosaics.  When he took up my offer to teach some courses for other artist last summer I was thrilled, as were the students who were able to experience that first class. Working with him to provide the best possible experience for students traveling to learn from him has been a very gratifying experience for me. 

 

I also work a lot on the web site that I started for mosaic artists Contemporary Mosaic Art – CMA.  I started CMA in 2008 as a way for a few of the mosaic artists I knew to come together and talk about our work.  Artists often work in isolation and the thought of having dialogue and contact with passionate artists was very intriguing to me.  Once the site was up and running the small group of members invited others…I found a few mosaic artists on the internet that I didn’t know and invited them to join in and all of the sudden we are over 1000 members.  Along with the growth in number of artists, the site has taken on lots of wonderful features to enhance the experience of being a member CMA.

 

 

I love figural/representational art in mosaics and other medium.  I find that I become very engaged with the subject often exploring even the smallest details.  I like looking for symbols or hidden meanings that can often help me create my own story about the scene in the art.  This is similar for me when reading a novel my imagination seems to get very active.  I really enjoy some abstract art but I find it more difficult to lose myself in this style.   I have a lot to learn about the different styles and techniques of mosaic art and that’s another reason the CMA site has been so valuable to me as, it’s provided me with many learning opportunities. 


One of my goals for this year is to balance my computer time with my studio time, more effectively.  I have lots of unfinished pieces waiting for my attention.  This will be a big challenge for me since I enjoy the creativity I experience working with Menossi and CMA."
 

 

 

[Traduction :Chloée Levaillant, my daughter, ma fille]

 

"Dans les années soixante, mes parents tenaient une boutique de mosaïque au Monte Calif [N.D.T. : banlieue de Los Angeles]. Cela s’appelait « L’antre de la mosaïque ». C’était des artistes fantastiques. Mon père fabriquait la majorité des tables et des structures que les clients utilisaient pour leurs projets. Tous les deux créaient les motifs, les kits et donnaient des cours. Je me souviens que Papa était très fier de certaines commandes. Je leur donnais un coup de main pour le ménage, le remplissage des étagères et le collage des tesselles de base pour les échantillons du magasin… mais j’étais adolescente alors au lieu de m’inspirer des oeuvres qui m’entouraient et de mes parents artistes, je rentrais à la maison dès que je pouvais.


 

Une fois adulte, lorsque mes enfants sont partis faire leur vie ailleurs, j’ai commencé à être fatiguée par mon travail à temps complet. Il me prenait toute mon énergie. Je me suis donc mise à chercher un moyen de m’exprimer à travers la création. Depuis toujours je faisais des travaux manuels. Un jour où je cherchais ce que je pourrais faire, je me suis rappelée combien je me délectais de la texture, des couleurs des tesselles de mosaïque et de la lumière qui les éclairait. Alors je me suis lancée dans la recherche d’une manière de m’entourer à nouveau de mosaïques.


 

En ce moment, je passe la plus grande partie de mon temps sur Internet à travailler avec le mosaïciste Giulio Menossi. Je l’aide à communiquer sur ses œuvres et sur les cours qu’il propose en été. Giulio a été l’un des premiers membres de CMA et ses mosaïques m’ont impressionnée. Lorsqu’il a accepté mon offre de donner des cours à d’autres artistes l’été dernier, j’étais ravie, tout comme les étudiants qui ont pu y assister. Travailler avec Giulio pour offrir la meilleure formation possible à des étudiants qui font des kilomètres pour apprendre la mosaïque avec lui a été une expérience très agréable pour moi.

 

Je travaille également beaucoup sur le site Internet que j’ai créé en 2008 pour les artistes qui font de la mosaïque aujourd’hui : Contemporary Mosaic Art (CMA). Mon but était alors de donner aux mosaïcistes que je connaissais la possibilité de se rassembler et de parler de notre activité. Souvent, les artistes travaillent de façon isolée. L’idée de dialoguer, de rentrer en contact avec des personnes passionnées m’intéressait énormément. Dès que le site a été prêt et en ligne, notre petit groupe de membres en a invité d’autres… J’ai découvert via l’Internet des mosaïcistes que je ne connaissais pas et je les ai invités à nous rejoindre. En très peu de temps, nous étions plus de 1000 membres. Parallèlement à cette augmentation du nombre d’artistes, le site se dotait de nombreuses autres fonctionnalités, rendant l’appartenance à la communauté CMA encore plus enrichissante.


 

J’adore l’art figuratif, tant en mosaïque que sur d’autres supports. J’ai l’impression que je m’y intéresse de plus en plus. Souvent, j’examine les moindres détails d’une œuvre. J’aime y chercher des symboles ou des sens cachés qui peuvent m’aider à construire ma propre interprétation de l’élément représenté. J’adopte la même démarche lorsque je lis un roman : mon imagination s’emballe. J’apprécie beaucoup certaines œuvres d’art abstrait mais je m’y retrouve moins. J’ai énormément à apprendre des différents styles et techniques de la mosaïque et c’est aussi pour cette raison que le site de CMA a autant d’importance à mes yeux car il m’a donné de nombreuses occasions de découvrir de nouvelles choses.


 

Un de mes objectifs cette année est de trouver un meilleur équilibre entre le temps que je passe devant mon ordinateur et celui que je passe dans mon atelier. J’ai de nombreuses œuvres en cours qui attendent que leur accorde du temps. C’est un grand défi pour moi car j’aime la créativité qui découle de mon travail avec Giulio Menossi et CMA."

 

Pam Givens 2010


logo10 

Cours de mosaïque par Giulio Menossi

www.menossimosaicschool.com

 

Site Internet de CMA (Contemporary Mosaic Art)

www.mosaicsandceramics.ning.com

 

 

Mosaic Courses with Giulio Menossi

www.menossimosaicschool.com

 

Contemporary Mosaic Art

www.mosaicsandceramics.ning.com

 

 

Propos recueillis par Pascal Levaillant,

 

mai 2010

 

Coup de coeur à l'oeuvre.

 

Coup de chapeau à la technique

et

à l'artiste

 

à bientôt

 

Mélo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 17:12

Bonjour,
Voici donc une nouvelle page  de mes oeuvres numérotées par ordre de création et d'apparition.

Ces nouvelles publications sont visibles dans cette rubrique "articles".


Page ouverte à de nouveaux horizons mosaïstiques.
Le Pixel-Artmosaic y tient toujours une place de choix.
Je vous les laisse découvrir.
à bientôt
mélo

Pixel-Artmosaic-om-091-Jean-Moulin-2009.jpg

091 Portrait de Jean Moulin, interprétation

Tableau

Pixel-Artmosaic

2009

 

cathedrale-de-Rouen-1.jpg

092 Cathédrale de Rouen au couchant

Tombée de la nuit

Tableau

Pixel-Artmosaic

2009

 

les-tilleuls-etretat.jpg

093 Les Tilleuls

Site des falaises d'Etretat - Seine Maritime - Haute Normandie - France

Tableau

Pixel-Artmosaic

2009

 

Pixel-Artmosaic-om-094-2009--l-appel-du-18-juin--1940.jpg

094 "L'appel du 18 juin"

Tableau

Pixel-Artmosaic

2009

 

om-071-barbara-pixel-artmosaic2.jpg

095 Portrait de Barbara

version sépia

Tableau petit format 31/31cm

Pixel-Artmosaic

2009

 

 

à bientôt

mélo

 

 

à venir:

Louviers,

Chagall,

la bête de Crayssac,

l'ange musicien,

l'éléphant-loup,

Marie,

le trou du cul du monde,

Cathédrale de Rouen-Tombée de la nuit: crépuscule,

Cathédrale de Rouen-Tombée de la nuit, sous les étoiles,

le port de Dieppe, vu du Pollet,

Etretat, l'aiguille et l'arche au couchant 

Le port d'Honfleur au levant,

Pupitre-Art Viking

et bien d'autres encore.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 09:09

Marie Dehays: Artiste, sculpteur, metteur en scène : Notes et Carnets d'impressions - coup de coeur n°8:

Marie Dehays
Artist spotlight


Notes et Carnets d'impressions de
Pascal Levaillant (melodymaker)

"Regards croisés" avec d'autres artistes, mosaïstes, peintres, plasticiens, performers, installateurs, sculpteurs, musiciens, photographes, vidéastes, cinéastes, écrivains...

avril 2010
Marie Dehays, artiste, sculpteur  et metteur en scène.

Avec l'aimable participation et contribution de Marie Dehays.

 

Marie Dehays 1Marie Dehays; sculpture: Tombé du ciel
 

1- à propos de Marie Dehays: 
Mes notes et  mon carnet d'impressions.

 

 Un peu d'histoire:
            Même  si aujourd’hui l’art du recyclage prend une forme moderne et contemporaine le bois flotté a acquis ses premières lettres de noblesse du temps de  la mythologie nordique où les premiers êtres humains, Ask et Embla ont été créés à partir de deux pièces de bois flotté, un frêne et un orme, par le dieu Odin et ses frères, Vé et Vili.

(source : WikipédiA)
            Une des plus célèbres pièces de bois flotté est le Old Man of the Lake dans le lac du Cratère en Oregon (États-Unis). Le tronc de cet arbre flotte verticalement dans le lac depuis plus d'un siècle.[1] Grâce à l'eau froide du lac, l'arbre a été préservé.
            Le bois flotté est fréquemment utilisé comme éléments décoratif ou artistique. Des sculptures de bois flottés ont été construites sur des plages ou des vasières.

Une des plus connues se trouve à Kullaberg en Suède, où Lars Vilks créa Nimis, une œuvre en bois flotté controversé en 1980.
            Des sculptures furent créées dans les vasières d'Emeryville en Californie et dans la baie de San Francisco à la fin des années 1960.
            La première sculpture collective en bois flottés a été édifiée au centre de la chapelle Ste Anne de la ville d'Arles (France) par les visiteurs de l'exposition "Marcher dans le pas des glaneurs"
organisée par "A Flots perdus", couple d'artistes arlésiens, en mars 2008. Construite avec des morceaux de bois flotté posés en équilibre, cette représentation de la "Bête des marais des Launes a atteint deux mètres de hauteur et de trois mètres cinquante de longueur, le dernier jour de l'exposition.

Le 18 mars 2008, elle été démontée et les bois flottés ont été remis au Rhône pour respecter le cycle de la nature et remercier le fleuve pour sa prodigalité.

Source. La Provence du 15 mars 2008.

            Le bois flotté, la pierre, le coquillage, promus au rang d'œuvres d'art supposent au moins cette intervention humaine minimale par laquelle l'objet sélectionné est en quelque sorte arraché à la nature et introduit dans le monde humain où il est présenté à l'évaluation esthétique.

(source : «Le monde est lié aux productions  humaines, aux objets fabriqués de main d'homme, ainsi qu'aux relations qui existent entre ses habitants» Hannah Arendt dans La Condition de l'homme moderne.
            in:(
www.acgrenoble.fr/PhiloSophie/logphil/notions/art/methode/sujets/comment/arendt))
           

Par cette démarche, ces œuvres  de la nature rentrent aujourd’hui dans ce processus de patrimonialisation.

 

 

Avec ses oeuvres en bois flottés, Marie Dehays se définit comme un artisan du rêve...
Marie Dehays s'est engagée dans un parcours artistique et d'éducation populaire à travers le théâtre qu’elle développe 
à Yvetot depuis 1977.

Elle y a développé une énergie et un talent dans la mise en scène de spectacles issus du répertoire dramatique contemporain jeune public. 
            Marie Dehays crée des personnages atypiques, poétiques et esthétiques comme au « théâtre » Elle souhaite qu'ils prennent vie grâce à l'imaginaire de chacun.
            Ces êtres sensibles, délicats et fragiles, ailés aériens peuplent son « théâtre immobile »
            Une émotion singulière se dégage de ces formes naturelles et humaines.
            Ils nous émeuvent et c’est pari gagné.
            Un nouveau talent est né
            C’est à vous de l'apprécier maintenant.

 

 

 

Marie-Dehays-1.jpgMarie Dehays: tombé du ciel

 

 

 

Marie-Dehays-2.jpgMarie Dehays: garçon qui parlait...

 

 

 

Marie-Dehays-3.jpgMarie Dehays: ennui

 

 

 

Marie-Dehays-4.jpgMarie Dehays: funambule

 

 

 

Marie-Dehays-5.jpgMarie Dehays: petite fille rouge

 

 

 

Marie-Dehays-7.jpgMarie Dehays: affranchi

 

2- à propos de Marie Dehays

 

Propos recueillis par Pascal Levaillant,

avril 2010

 

Il n’y a pas de hasard dans le parcours de la création quel qu’elle soit : ayant découvert, en tant que bibliothécaire, le non conformisme et la qualité des créations des illustrateurs pour enfants et, en parallèle, travaillant dans le milieu du théâtre (Théâtre En face d’Yvetot) où la découverte du théâtre de l’objet a été déterminante, mon désir de me lancer dans une aventure créatrice personnelle s’est concrétisé en juillet 2008.

                   Depuis tout ce temps, patiemment, s’est construite l’idée d’un petit théâtre immobile à peupler.

                   Le bois flotté s’est imposé parce qu’il me permettait d’allier divers autres matériaux comme la terre, le papier, le tissu, le cuir et autres matériaux de récupération.

                   Et puis, il y a eu ce jeu de l’aléatoire des formes ramassées, choisies (on ne sait pas pourquoi) et qui, nourrissant la rêverie permettent de raconter une histoire, des histoires.

                   Créer, pour moi, c’est encore et toujours raconter des histoires, susciter une rencontre, un désir entre l’œuvre et le public..

                   L’art de la transformation est le moteur de ma création. Comme pour les pierres, les nuages, le bois flotté suscite l’imaginaire et d’une forme, d’un emboîtement, d’un nœud, d’une faille, l’esquisse d’un personnage prend forme. Il s’agit alors de donner une âme à l’inanimé en utilisant les marques du temps, fabriquer un petit musée d’immobiles pris sur le vif, rêveurs invétérés…

Mes coups de cœur éclectiques : l’art brut, l’art africain et les arts premiers, Picasso, Bruegel, Giacometti, les surréalistes et les flamands…   

 

marie dehays

Les passants immobiles

 

Petit abécédaire fantaisiste à l'usage du public

 

A comme Aléatoire

     Art brut, art de la récupération, de la transformation, la création à partir de bois flottés est liée à l'aléatoire des formes.

R comme Rêverie

     De cet aléatoire naît la rêverie...comme de regarder les nuages fait surgir par la force de l'imaginaire, visages, animaux, objets...

N comme Naissance

     C'est de ce pouvoir que naît la création.

E comme Esquisse

     Comme avec les pierres, les nuages, le bois flotté suscite l'imaginaire et, d'une forme, d'un emboîtement, d'un défaut du bois, d'un noeud, l'esquisse d'un personnage se dessine.

M comme Mouvement

     Il s'agit de figer chaque personnage dans un temps arrêté en imaginant un avant et un après qui ne demandent qu'à s'écrire. La réalité de l'oeuvre repose sur ce va et vient.

I comme Immobile            

     Il s'agit aussi de donner une âme à l'inanimé en utilisant une double écriture au moyen du regard et des mots.

E comme Ecriture

     Car l'écriture est au coeur de chacune des créations, elle crée une connivence avec le spectateur. Elle doit le guider sans l'enfermer.

M comme Musée

     De cette aventure artistique s'est fabriqué un petit musée d'immobiles, pris sur le vif, rêveurs invétérés, passants anonymes qui attendaient dans les coulisses de la création pour nous confier leur histoire silencieuse.

                                                                        

                          Marie Dehays

 

Coup de coeur à l'oeuvre.

Coup de chapeau à la technique et à l'artiste

à bientôt

Mélo

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 07:20

patrick-b-1-bis.jpgExpo-Paris-12-novembre-2009-Galerie-de-l-Angle-009.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

j'ai le plaisir de vous inviter à l'exposition "Regards croisés": 4ème édition qui sera ouverte au public à partir du samedi 17 avril,  Forges les Eaux (Office de Tourisme)

 
www.forgesleseaux-tourisme.fr/

en 2009

Après Pavilly, 1ère édition de "Regards croisés" en 2009,

après Duclair, 2ème édition en 2009 ,

après Paris,  à la Galerie de l'angle IIIème arrondissement, en Novembre 2009:"Regards croisés" 3ème édition,

après Exeter (UK) en novembre et décembre 2009;

 

en 2010, après Rouen (Salon des Artistes Indépendants Normands)

La Bouille (Salon de sculpture)

St Nicolas de Bliquetuit ( salon de peintures et de sculptures)

et recemment Honfleur.

Je vous invite à partager ma passion pour la mosaïque, la matière, la structure, l'imaginaire.

La mosaïque sera au rendez-en compagnie des oeuvres de mon frère Patrick Levaillant (peintures et aquarelles) et de ma soeur Marie Déhays (sculptures Bois flottés)

 

C'est donc avec un réel plaisir que je vous y convie.

 

Exposition "Regards croisés" du 16 avril au 6 mai 2010.

 

Cordialement


Pascal Levaillant

alias melodymaker

 


contact:

pascal.levaillant@sfr.fr

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:11

Johanna: Artiste peintre : Notes et Carnets d'impressions

coup de coeur n°7

Notes et Carnets d'impressions

 

Johanna
Artist spotlight

Notes et Carnets d'impressions de
Pascal Levaillant (melodymaker)

"Regards croisés" avec d'autres artistes, mosaïstes, peintres, plasticiens, performers, installateurs, sculpteurs, musiciens, photographes, vidéastes, cinéastes, écrivains...
mars-avril 2010

charmeuse.jpg

 

Crédits photos: Johanna,  avec son aimable autorisation, tous droits réservés et reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.

Avec l'aimable participation et contribution Johanna.


1- à propos de Johanna: 
Mes notes et  mon carnet d'impressions.

 

Johanna, artiste peintre:
Souvent imitée, copiée  et reinterprétée mais jamais égalée.

En 2009, j'ai découvert l'univers artistique de Johanna  par hasard, dans une boutique diffusant des  reproductions d'oeuvres, en région rouennaise.
 

De prime abord, ce qui m'a plu dans sa peinture et  dans sa démarche c'est le style épuré de ses personnages, le choix des couleurs  qui confèrent à son oeuvre et à  ses femmes africaines  une allure paradoxalement très occidentale.


Son inspiration vient d'Afrique à point en douter comme on peut s'en apercevoir dans la galerie de ses portraits  réalisés au pastel ou en acrylique.


En dehors du fait que l'Afrique est devenu  depuis ces dernières années une source d'inspiration pour beaucoup d'artistes, son attention porté sur les regards et sur les femmes africaines est permanent et joliment interprété.


La grâce et l'esthétisme sont les atouts de ses toiles.
L'absence d'expression dans les visages contraste avec ses portraits "hyper réaliste" dans la serie  des portraits acrylique et pastel.


Ces femmes longilignes, pleines de grâce et de séduction  au

delà de la posture  sont à ses yeux une ode à l'élégance...

Cette rupture  caractérisée avec "l'expressivité" est étonnante et  devient  un prolongement interessant.


De cette période du pastel et de l'acrylique, Johanna dit: " le regard... innocent, plein de joie ou chargé d'histoires...le regard est l'échange d'un instant, le miroir des émotions"


Finalement Johanna a su revisiter à sa manière ce "parfum d'ailleurs" que j'ai pu ressentir lors d'un séjour au Maroc.


De ses voyages et de ses séjours en Afrique, Johanna sait capturer l'élégance africaine que j'avais pu  remarquer par ailleurs il y a quelques années à l'occasion de la retransmission d'un reportage télévisuel où des créateurs africains montraient de leur continent l'excellence de leurs modèles de haute couture.


Ces femmes africaines ainsi habillées et vêtues pour certaines d'entre elles,  avaient cette allure altière et gracile que je redécouvre  dans les toiles de Johanna.

 

 

johanna1bis.jpgN°1 : ELEGANTE  AU CHAPEAU    50X70    Acrylique sur toile et technique mixte  (2009)

         

 

johanna-2bis.jpgN°2 : ROSE ET PERLES   60X80          Acrylique sur toile, technique mixte et collage  (2009)

        

 

charmeuseN°3 : CHARMEUSE   80X80         Acrylique sur toile et technique mixte  (2006)

        

 

johanna-4bis.jpgN°4 : ELEGANTES EN BLANC   60X80        Acrylique sur toile  (2007)

        

 

johanna-5bis.jpgN°5 : MAMAN MASSAÏS   60X80     Acrylique sur toile, technique mixte et collage  (2007)

    

    

 

johanna-6bis.jpgN°6 : ENTRE FEMMES   100X100      Acrylique sur toile  (2007)

 

2- à propos de Johanna:

Propos recueillis  par Pascal Levaillant,
mars-avril 2010

 

           "Je suis une passionnée de dessin et de peinture depuis ma plus tendre enfance. J’étais une enfant très timide et le dessin était pour moi un certain moyen d’expression.  J’ai toujours été beaucoup plus attirée par les personnages que par les paysages, de ce fait j’ai commencé à réaliser très tôt des portraits, toujours dans le souci du détail surtout en découvrant la technique du pastel sec, une matière que j’adore pour son rendu et sa douceur.

           C’est ainsi que j’ai débuté ma carrière d’Artiste Peintre. Je peignais des visages, toujours avide d’impressions et d’expressions. Besoin de faire ressortir une émotion au travers d’un regard…

          Ma passion pour l’Afrique est bien sûr devenue ma principale inspiration. Je rêvais de ces terres lointaines où défilent ces magnifiques africaines pleines de grâce et d’élégance… c’est ce qui m’a poussé à changer de style… Pouvoir évoquer ces silhouettes gracieuses et longilignes, les faire évoluer dans un monde de lumière, de couleurs et de matières. Paradoxalement, il n’y a plus de visages bien dessinés et ceci afin de souligner les attitudes parfois exagérées de ces « élégantes ».

           Pour moi, la peinture est certes un moyen d’expression mais c’est aussi l’opportunité de partager… Outre le bonheur que m’offre la création, la plus belle récompense est de lire l’émotion dans les yeux de celui qui regarde. Et quoi qu’il en soit, le monde sera toujours ma source d’inspiration…"

 

                                                 JOHANNA

 Coup de cœur à l’œuvre,
coup de chapeau à la technique et à l’artiste.

L'oeuvre de Johanna est à découvrir  sur les sites:

 

www.artistejohanna.com/

www.editionsbraun.fr/home.php?lien=liste_artistes

à bientôt
Mélo

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 20:02

Nicole Provost: Artiste peintre et mosaïste
Notes et Carnets d'impressions
Coup de cœur n°6
 


Nicole Provost
Artist spotlight

Notes et Carnets d'impressions de
Pascal Levaillant (melodymaker)

"Regards croisés" avec d'autres artistes, mosaïstes, peintres, plasticiens, performers, installateurs, sculpteurs, musiciens, photographes, vidéastes, cinéastes, écrivains... etc...
Février 2010


-Volumes-NICOLE-Cosmos.jpg Cosmos - C.Nicmosaic

Avec l'aimable participation et contribution de Nicole Provost.


1- à propos de Nicole Provost
Mes notes et  mon carnet d'impressions.
Comme beaucoup d’artistes, Nicole a un pseudo: Nicmosaic.


C’est par un week end d’avril 2009 que j’ai fait la connaissance de Nicole Provost.

 

J’ai découvert ses peintures et ses mosaïques à Ste Hélène Bondeville, près de Fécamp.

Ce ne fut pas un hasard notre rencontre car Gérard Deshayes avait prévu de nous faire rencontrer sans qu’on le sache auparavant. Gérard Deshayes était sur ce lieu, l’organisateur de cette exposition.

Il avait déjà  exposé avec Nicole sur d’autres dates.

Ayant découvert ma mosaïque au Colombier de Pavilly en février 2009, il saisi l’opportunité de nous faire rencontrer à Ste Hélène Bondeville deux mois plus tard.

Telle fut notre surprise de se trouver cote à cote dans cette chapelle du XVème.

Nicole exposait ce jour là ses pièces de mosaïque en marbre et associées à l’ardoise, la pâte de verre…

Pour ainsi dire je me suis senti tout d’un coup moins seul en Haute Normandie puisqu'elle réside dans l'Eure.
Gérard le savait et s’en réjouissait d’avance.


Cependant sans le savoir nous avions exposé ensemble en 2008 aux Rencontres Internationales de Mosaïque de Chartres.


C’est toujours très curieux comment se font les rencontres d’autant que nous sommes devenus amis et pas seulement en raison de notre passion commune : la Mosaïque.


Depuis nous avons exposé à Yvetot en juin 2009,  en juin et juillet 2009 à Exeter pour l’Exhibition « Heavens Above » at Opus Mosaic Gallery, Dévon, UK et une autre fois encore en novembre et décembre à Exeter pour l’Exhibition « In the Spirit of Chagall » at Opus Mosaic Gallery, Dévon, UK.


En ce moment nous sommes réunis avec Isabelle de Sa Moreira,
Michel Jacquier et Sylvie Foisel au 72ème Salon des Artistes Indépendants Normands à Rouen, La Halle aux Toiles.

Ces contributions artistiques n’en sont qu’à leur début et nous sommes déjà inscrits sur d’autres Salons car notre visée est de faire connaître l’Art de la Mosaïque à un public plus réel que virtuel.


Nicole
a rejoint la Contemporary Mosaic Art animé par l’admirable Pam Givens (USA)

Crée par Pam Givens, CMA, site  de diffusion de l'Art de la Mosaïque au plan international, propose aux mosaïtes du monde entier d'échanger sur leurs pratiques artistiques et de montrer à un  plus grand public averti ou novice leurs oeuvres.


http://mosaicsandceramics.ning.com/


P1050098.JPG 
For Exhibition "Heavens Above" At Opus Mosaic Gallery 2009


Vous parler de l’ArtWork de Nicole n’est pas aisé pour ces raisons.

Ce que j’aime dans son travail, dans son élaboration, dans la manière dont elle traite de ses sujets ou de ses thèmes, c’est son naturel, son travail d’épure et de simplicité.
Sans fioritures Nicmosaic va à l’essentiel, à l’essence, à la substantifique moelle.

Ses univers artistiques s’inspirent de la nature, de l’espace, de l’intemporel, du surnaturel à ne pas confondre avec l’ésotérisme, ses univers s’inspirent encore des éléments, des matières. L’association des pierres, des tesselles, des bris de verre  qu’elle choisit ou qui s’imposent à elle dans ses œuvres met en valeur cette osmose, cette symbiose.


En toute subjectivité, je dirais volontiers que ses œuvres sont intemporelles, atmosphériques et sidérales.


L’ensemble de son ArtWork ressemble à cela par  cette unité, dans cet espace créatif et cette diversité des matières en fusion.


Nicole propose un univers poétique voire symphonique, cela doit  vraisemblablement provenir de son expérience de peintre, domaine que je connais moins pour l’instant.


Il est donc urgent que vous puissiez découvrir les facettes de son talent au travers une sélection d’œuvres qu’elle suggère de vous faire découvrir pas le biais de ce carnet d’impressions n°6.

Allez aussi voir son œuvre (le Paon) exposée au Salon des Artistes Indépendants Normands.

-Volumes-NICOLE-Cascade.jpgCascade - C.Nicmosaic


-Volumes-NICOLE-Com-te-Haley.jpgComète Haley - C.Nicmosaic


-Volumes-NICOLE-Nuages.jpgNuages - C.Nicmosaic

-Volumes-NICOLE-Paon.jpgPaon - C.Nicmosaic

-Volumes-NICOLE-Peinture-1.jpgPeinture - Nicmosaic

-Volumes-NICOLE-R-verie.jpgRêverie - Nicmosaic

2- à propos de Nicole Provost,


"La MOSAIQUE m’a interpellée par des fouilles archéologiques, des stages à l’ENSBA et 3 ans d’atelier ont confirmé cette passion.

PEINTURE  et SCULPTURE pendant de nombreuses années se perpétuent par la force pour casser le marbre l’ardoise etc. , la lumière et la sensibilité des couleurs avec d’autres minéraux .

Mes thèmes préférés sont LE COSMOS par sa dimension, sa liberté absolue. LA NATURE dans tous ses états par l’eau, le végétal pour  sa splendeur ressourçante .

L’HISTOIRE  liée aux bateaux , L’IMAGINAIRE.

Mouvement et dynamisme  pour exprimer la joie de créer et de faire partager ces réalisations."

-Volumes-NICOLE-Cosmos

Propos recueillis  par Pascal Levaillant, fevrier 2010


Coup de cœur à l’œuvre,
coup de chapeau à la technique
et à l’artiste.

Je rappelle ses liens :
Nicole Provost

NIC

Nic.petunia1@orange.fr

Tel :06.99.88.27.19


à bientôt
Mélo


Crédits photos: Nicole Provost,  avec son aimable autorisation, tous droits réservés et reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.

Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 21:59

Isabelle De Sa Moreira : Artiste mosaïste:
Notes et Carnets d'impressions -
coup de coeur n°5

Isabelle de Sa Moreira - Carnet n°5
Artist spotlight

Notes et Carnets d'impressions de
Pascal Levaillant (melodymaker)

"Regards croisés" avec d'autres artistes, mosaïstes, peintres, plasticiens, performers, installateurs, sculpteurs, musiciens, photographes, vidéastes, cinéastes, écrivains... etc...
Février 2010
jupefinalweb

Sunshine in Saint Germain (Paris) 40 x 28
Isabelle de Sa Moreira - 2009

Avec l'aimable participation et contribution d'Isabelle de Sa Moreira.
Crédits photos: Isabelle de Sa Moreira,  avec son aimable autorisation, tous droits reservés et reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.


1- à propos d'Isabelle de Sa Moreira
Mes notes et  mon carnet d'impressions.


J’ai le  grand plaisir de vous présenter aujourd’hui Isabelle de Sa Moreira, artiste mosaïste

Vernon- Eure- Haute Normandie- France

J’ai fait la connaissance d'Isabelle via le site francophone de « Passion mosaïque ».

www.mosaique-passion.com/ -


Ses mosaïques ont attiré mon attention notamment son interprétation sublime d'un tableau de Klimt et deux de ses bustes alors achevés.

Depuis elle a fini cette collection de bustes au rythme des saisons.

J'ai cherché à  contacter  Isabelle par ailleurs, hors du site de Passion Mosaïque et nous nous sommes rencontrés  peu avant une journée Passion Mosaïque qu'elle avait organisée chez elle, dans son jardin.


Nous suivons nos parcours respectifs tout en organisant des moments de rencontre soit à Chartres  pour les Rencontres Internationales de Mosaïque de Chartres en 2008 ou soit dans la région Haute Normandie, Isabelle de Sa Moreira étant domiciliée dans le département de l'Eure et moi-même en Seine Maritime.


Ce coup de coeur instantané pour ses oeuvres se poursuit par  cette suite d'oeuvres récentes où elle mêle ses inspirations personnelles à des univers  intuitifs ou inspirés de ses voyages, correspondances qui lui vont bien.


Sa technique récente  avec son agencement des « smaltis » convient parfaitement à ses nouvelles interprétations, à ses nouvelles créations.


Depuis 2002, Isabelle réalise des mosaïques inspirées de l'antiquité avec l'usage  du  marbre et se détourne de cette période pour créer des mosaïques contemporaines avec des nouveaux matériaux et de nouvelles matières.


Cette rupture artistique avec l'ancien n'est pas évoquée pour s'opposer à l'antique, bien au contraire, elle aime la mosaïque antique, dit-elle.


Aujourd'hui grâce à son approche contemporaine de cet Art antique, Isabelle veut rejoindre ses contemporains et présenter ses oeuvres au grand public par des projets d'exposition collectifs.


Sa contribution au 72ème Salon des Artistes Indépendants Normands en est l'exemple en cela sa démarche correspond à sa volonté de se confronter aux autres artistes mosaïstes; la présentation de son tryptique inspiré de Monet  résume assez bien l'évolution de son parcours artistique en évolution constante vers des formes plus abstraites.


Le portrait  récent de sa fille Lou est à l’évidence   l’expression de son attirance vers le figuratif.


Sur son invitation je l’ai rejoint  sur le site de la " Contemporary Mosaic Art. "
Crée par Pam Givens, CMA, site  de diffusion de l'Art de la Mosaïque au plan international, propose aux mosaïtes du monde entier d'échanger sur leurs pratiques artistiques et de montrer à un  plus grand public averti ou novice leurs oeuvres.

http://mosaicsandceramics.ning.com/

 

Enfin, vous parler d’Isabelle reviens à exprimer mon admiration pour son travail, son parcours depuis 2002  que j’ai découvert  seulement qu’en 2008 aussi ai-je l’avantage d’être Haut-Normand ce qui nous permet d’entrevoir des contributions, des expositions ensemble avec d’autres artistes de la Région Haute Normandie avec lesquels je développe des projets d’exposition en Seine Maritime ou dans l’Eure.


Ce climat fédère l’émergence et la naissance d’un collectif d’artistes  mosaïstes en Haute Normandie: Charles Théron du Petit-Quevilly, Nicole Provost(Nicmosaic) de la Haye d'Aubrée, Isabelle de Sa Moreira de Vernon et moi-même d'Yvetot.

Isabelle porte  cet amour  de la mosaïque si loin qu’il  devient évident  et urgent de l’entraîner dans des Salons et des projets d’exposition afin que le public Haut-Normand et d’ailleurs puisse enfin découvrir une artiste accomplie et un univers pictural en devenir, par la diversité de sa palette  technique et artistique.

 
Isabelle de Sa Moreira, à découvrir de toute urgence  au Salon des Artistes Indépendants Normands, du 6 février au 21 février 2010 à Rouen, La Halle aux Toiles.

 

 jupefinalweb
Sunshine in Saint Germain (Paris)
40 x 28 - IdSM 2009
TUBEWEB
Paint tube
- IdSM 2009
busteautomneweb
Venus d'Automne
 100 x 30- IdSM 2008

malouweb
Ma Lou
 45 x 326- IdSM 2010

 

 Sri Lanka 35 x 29- IdSM 2010


KLIMTentiercopie
Klimt interpretation
 90 x 45- IdSM 2005


asie 001 copie
Asie : 45 x 32-IdSM 2009

 

2- à propos d'Isabelle de Sa Moreira, en réponse à ce "questionnaire Mélodymakerien"


Comment l’idée de la mosaique t’est-t-elle venue ?


"Dans mon enfance, je regardais mon père qui peignait et j’ai toujours vu la peinture comme l’assemblage magique de petites touches de couleurs. J’avais également une fascination (que j’ai toujours) pour l’époque et l’art antique. Pour moi la mosaïque correspondant à l’amalgame de ces 2 influences."

 

 

 

A quelle période de ta vie ?


"J’ai commencé à acheter des livres de mosaïque vers mes 30 ans, mais je n’osais pas me lancer. Après la naissance de ma fille j’ai pris un congé parental et me suis inscrit à mes premiers cours de mosaïque. J’ai tout de suite su je souhaitais continuer dans cette voie et m’orienter vers une formation professionnelle."

 

Quelle part occupe la mosaïque dans ta vie ?


"La mosaïque occupe la plupart de mon temps puisque j’essaye d’en faire mon métier. Mais vient néanmoins après le temps que je réserve à ma famille."

 

Que t’apporte la mosaïque ?

"La mosaïque, pour moi ; c’est presque une thérapie, une religion, un moyen de s’élever sans se couper du monde. Ca peut être également une « gestation douloureuse » pour la partie élaboration, la première tesselle posée est déjà une délivrance. C’est aussi le partage d’une passion aurpès d’une grande communauté d’artistes."

 

Peux-tu définir ton approche, ton style ?


"Aujourd’hui encore je continue de chercher, tatonner, essayer,  mais pour le moment je me sens plus à  l’aise dans le figuratif.  J’ai encore beaucoup à apprendre."

 

Quelle œuvre définirait le mieux ton art ?


"« Rayon de soleil à St Germain » définirait le mieux ce vers quoi je tends, par ses mélanges de matériaux, par son rapport ombre-lumière et ses effets de volumes." 


Quelle œuvre assumes-tu à 100%?


"J’assume totalement « Ma Lou » d’abord pour des raisons affectives évidentes, et ensuite car je me suis lancée « sans filet » dans ce portrait, sans avoir pris de cours, ni de conseils auprès de professeurs. En le réalisant, jai beaucoup appris, même s’il y a quelques erreurs auxquelles je serais plus attentive lors de mon prochain portrait." 

 

Quels sont tes sujets et thèmes de prédilection ?


"Je ne vais pas chercher mes sujets très loin puisqu’ils me viennent de mes voyages, de ce qui m’entoure. J’aime mettre en scène les petits moments simples de la vie et les figer."

 

Quelles sont les matières qui t’attirent ?


"Toutes les matières sont attirantes, tout dépends de mon sujet. J’aime mélanger les matériaux, les contraster, des plus clinquants aux plus mats, des plus basics aux plus précieux."

Coup de cœur à l’œuvre,
coup de chapeau à la technique
et à l’artiste.

Je rappelle ses liens : Isabelle de Sa Moreira
http://atelier21.e-monsite.com/
Bonne visite chez Isabelle...

à bientôt
Mélo

 


srilanka1web

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied