Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 13:17
au cours de l'atelier du  lundi 12 octobre 2015 à l'ECFM Canteleu

au cours de l'atelier du lundi 12 octobre 2015 à l'ECFM Canteleu

Dans le cadre de l'exposition Herbier contemporain cantilien & de la Seine normande, l'atelier composition végétale et bois flotté - ECFM Canteleu 12 octobre 2015 animé par Pascal Levaillant s'est tenu le 12 octobre à l'Espace Culturel François Mitterrand.

  • Avec ces ressources, j'ai invité le public adulte à aiguiser sa sensibilité, son imagination pour une création individuelle ou collective au cours de trois ateliers spécifiques : l’atelier créations végétales « fleurs et bois flotté », l’atelier « mosaïques et assemblages » et l’atelier « assemblages, de fil en aiguille
  • Crédits photos: Philippe Yvonnet
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Atelier Composition végétale et bois flotté  - ECFM Canteleu 12 octobre 2015   animé par Pascal Levaillant
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 06:00
Quand les cargos naviguent en Seine à Duclair

Quand les cargos naviguent en Seine à Duclair

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 16 - St Pierre de Varengeville - Duclair - Anneville [Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 16 de St Pierre de Varengeville à Duclair rive droite et Anneville, rive gauche

Le périmètre que couvre cette randonnée va de l’Anerie en amont de Duclair jusqu’à St Paul en aval.

Les communes traversées sont St Pierre de Varengeville, Duclair et Anneville de l’autre côté de l’eau (« Bords de Duclair » et « Les Rives »)

Au sommet concave de la boucle de Seine Duclair se situe au débouché de l’Austreberthe sur la Seine.

Le gloire de Duclair est le canard au sang, chef d’œuvre de la cuisine normande

Au cimetière, coteau du Catel, il faut savourer le charme de cette esplanade qui se découvre par le circuit du panorama qui emprunte une partie du début du GR2.

Le belvédère sur la Seine est insolite, il surplombe la Seine amont et aval.

Le plaisir est total quand vous voyez passer un gros cargo.

De l’autre côté de St Paul le chemin qui suit la Seine est plaisant, il laisse découvrir à marée basse une petite plage et sa laisse de fleuve à marée (bois flotté et autres laisses)

La grosse attraction de Duclair, c’est l’imposant bac. Le prendre c’est toujours un petit « voyage » y compris à travers la brume de Seine ou les couleurs rougeoient au couchant.

Sur l’ancien méandre et ancien lit de l’Austreberthe, le château de taillis vaut le détour: c'est un fleuron de l'excellence architecturale de la Seconde Renaissance.

C’est près de là qu’une petite route accède au GR 23A

Sur la gauche se prend un sentier qui suit le profil du coteau d’où on surplombe la Seine sous les arbres.

Ce sentier plus intéressant que le GR23A rejoint le Mesnil sous Jumièges.

cargo et bac se croisent à Duclair

cargo et bac se croisent à Duclair

ciel normand

ciel normand

les bords de Seine à St Pierre de Varengeville en hiver

les bords de Seine à St Pierre de Varengeville en hiver

La Seine est jalonnée de feux verts et rouges pour la navigation

La Seine est jalonnée de feux verts et rouges pour la navigation

les brumes de St Pierre de Varengeville

les brumes de St Pierre de Varengeville

la boucle concave s'appuie sur les coteaux boisés entre St Pierre de Varengeville et Duclaird'où émergent quelques roches dont le siège de Gargantua

la boucle concave s'appuie sur les coteaux boisés entre St Pierre de Varengeville et Duclaird'où émergent quelques roches dont le siège de Gargantua

descriptif du fameux méandre fossile de la Seine entre Austreberthe et Yainville-Duclair

descriptif du fameux méandre fossile de la Seine entre Austreberthe et Yainville-Duclair

autre littérature que l'on peut consulter du panorama de Duclair

autre littérature que l'on peut consulter du panorama de Duclair

petit traité de géologie

petit traité de géologie

à propos des troglodytes

à propos des troglodytes

extrait d'un ouvrage de 1914, on y parle de Duclair

extrait d'un ouvrage de 1914, on y parle de Duclair

du bac une perspective sur Duclair

du bac une perspective sur Duclair

du panorama: vue sur St Pierre de Varengeville - La Fontaine

du panorama: vue sur St Pierre de Varengeville - La Fontaine

Cairn près de Duclair

Cairn près de Duclair

Cairn du panorama

Cairn du panorama

La Seine, les bacs de Duclair, côté Berville-sur-Seine

La Seine, les bacs de Duclair, côté Berville-sur-Seine

un cargo passe

un cargo passe

autre cairn au panorama

autre cairn au panorama

cairn de Duclair, côté Austreberthe

cairn de Duclair, côté Austreberthe

cairn à la tête de félin à Duclair

cairn à la tête de félin à Duclair

les canards de Duclair

les canards de Duclair

sur le bac

sur le bac

la petite traversée

la petite traversée

les sentinelles de Duclair

les sentinelles de Duclair

l'arrivée du bac

l'arrivée du bac

en attendant le démarrage

en attendant le démarrage

le bac transporte camions, voitures, motos, bicyclettes et piétons

le bac transporte camions, voitures, motos, bicyclettes et piétons

une activité permanente sans temps mort

une activité permanente sans temps mort

les quais de Duclair

les quais de Duclair

un porte-container à Duclair

un porte-container à Duclair

les brumes de Duclair

les brumes de Duclair

un navire sort de la brume

un navire sort de la brume

quai des brumes et le Duc d'Albe

quai des brumes et le Duc d'Albe

Duclair et St Paul vus d'Anneville

Duclair et St Paul vus d'Anneville

Duclair et la Seine:  vue du sentier de Bellevue - automne 2015

Duclair et la Seine: vue du sentier de Bellevue - automne 2015

cairn de la plage de Duclair

cairn de la plage de Duclair

à la sortie de Duclair et de St Paul le bel écrin du Château du Taillis

à la sortie de Duclair et de St Paul le bel écrin du Château du Taillis

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 04:00
La Seine vue de Berville, chemin de halage: vue sur la chaise de Gargantua

La Seine vue de Berville, chemin de halage: vue sur la chaise de Gargantua

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] par deux seinomarins et parfois plus.

www.pascallevaillant.com

Berville-sur-Seine- rive gauche de la Seine

De la cale de La Fontaine à la cale du bac de Berville-sur-Seine/ Duclair

L’ancienne cale rive gauche entre Berville et Ambourville est le seul vertige de cet ancien passage d’eau réservé aux riverains, aux piétons. En revanche sur l’autre rive à La Fontaine aucun indice témoigne de ce passage d’eau.

De l’ancienne cale nous marchons vers Duclair, sur cette rive gauche qui est bien moins fréquentée que rive gauche sauf peut-être par les randonneurs qui marchent de Vatteville-la-Rue vers la Bouille.

De l’autre côté il faut dire que seule la départementale D 982 suit la Seine du fait de l’étroitesse de la bande sous roches entre les falaises et la Seine.

A Berville-sur-Seine le chemin de halage est paisible, champêtre (prairies, pâturages, zones humides, vergers et château(ferme de l’Oseraie, ferme de l’ancien château, le Pré Thorin…)

Sur la rive de Duclair, nous apercevons la chaise de Gargantua, l’Anerie, le Clos de l’Ange, les falaises qui abritent des cavités troglodytiques…

A Duclair la vallée de l’Austrberthe rejoint la Seine. Auparavant il y a près de 2 millions d’années l’Austreberthe se jetait dans la Seine pas au même endroit, le cours du fleuve a évolué au fil du temps car les méandres de Jumièges et de Duclair ont progressé. Il y a 100 000 ans , la Seine a encore changé son cours en rabotant davantage les falaises entre Yainville et Le Trait.

La vallée fossile entre St Paul et Yainville est en fait l’ancien lit de la Seine et l’ancien lit de l’Austreberthe. Aujourd’hui on peut constater la présence d’autres méandres fossiles comme ceux de Brotonne, du Marais Vernier, d’Igoville, de Radicatel. Nous en reparlerons au fur et à mesure du récit.

Certains spécialistes dans ce domaine prédisent que la boucle de Rouen sera à terme un méandre fossile mais surement dans plusieurs millions d’années. Nous pouvons percevoir la poussée du fleuve rabotant peu à peu le coteau sur la boucle d’Elbeuf qui provoquera un rapprochement avec le creux de boucle à La Bouille à quelques kilomètres de distance(3 à 4 kilomètres).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

D’autres « aventuriers » avant moi ont évoqué leur parcours de la Seine. Dans la littérature Ponge et Réda ont décrit leur périple, leur pérégrination onirique, bucolique et sentimentale.

Dans l’ouvrage intitulé La Seine, Francis Ponge propose au lecteur un voyage au fil du fleuve, de la source à l’Océan pour reprendre son terme.

source: La Seine, Francis Ponge, illustré par les images de Maurice Blanc, Editions La Guilde du livre Lausanne, 1950, p.72-73.

Autre époque, autre perception, celle de Jacques Réda en 1987 nous entraine de Paris vers les sources de la Seine.

source: Un voyage aux sources de la Seine, aux Editions Fata Morgana 1987.

Ce n’est que très récemment que je viens de me plonger dans ces deux récits que m’a recommandé un poète français et essayiste de renom, ami de Cartier-Bresson : Gérard Macé que j’ai rencontré à l’abbaye de Jumièges en juin dernier.

La lecture de ces deux ouvrages m’a incité à produire mon propre récit, ma propre vision , ma propre interprétation de ma descente à la mer en empruntant le chemin de halage ou le lit du fleuve sur des plages se découvrant à marée basse.

Tout comme Ponge et Réda, j'ai rencontré les mêmes difficultés à suivre au plus près ses eaux montantes ou descendantes en revanche par mes chemins pédestres que j'ai choisi grâce aux cartes IGN, je suis resté quasiment au contact permanent avec le fleuve.

La Seine de Poses à son embouchure est un fleuve à marée et étrange que cela puisse être ses eaux mêlées sont à la fois douces et salines.

Mon existence vagabonde m’a permis de fouler les sources de plusieurs rivières et fleuve dont notamment l’Isère, l’Arc, la Loire en 2000, la Seine en 2003.

En 2003 à l’été de la canicule en revenant de Chambéry, ma mère, mon fils S.L et moi-même décidons du retour vers la Normandie par la traversée du Rhône dans le Pays Gexois, par le col de la Faucille pour traverser le massif Jurassien avant d’entamer la route qui nous conduirait aux sources de la Seine à partir de Dijon. Ayant traversé les immenses massifs forestiers du plateau de Langres, nous fûmes surpris de découvrir le site des sources de la Seine.

Nous ne nous attendions pas à ce décor au final artificiel et allégorique. J’avais imaginé un endroit naturel, bucolique, enchanté et reposant, c’est à cet instant que je pris conscience de la symbolique et de la portée de ce fleuve français, non pas le plus long du territoire mais probablement représentant le mieux la France dans son aspect « mère nourricière ».

Cet été 2003, déjà vers la fin juillet nous frôlions la canicule avec des températures avoisinant les 38 degrés à tel point qu’à Chatillon-Sur-Seine au cœur de la ville, un des bras de Seine était à sec. Nous sommes ainsi descendus dans le lit de la Seine à sec dont le fond était tout craquelé.

A cette occasion ayant connu l’expérience de descendre la vallée de la Seine jusqu’à Paris ainsi que de Paris vers la mer à d’autres occasions, je persistais à penser qu’un jour je tenterai de suivre ce fleuve au plus près mais à pied. Une autre fois j'avais navigué en canoé, d'Hénouville à Duclair. Ce fut une belle exprience mais difficile à cause du retour réalisé à contre courant.

C’est ainsi que par des chemins détournés mon intention de réaliser ce parcours de la Seine à pied est née en 2009 au moment même où je composais mon plan scénomosaïque de la Seine normande d’après une carte IGN au 1/25000.

Finalement c’est à deux et parfois plus que nous avons décidé d’entreprendre cette aventure au fil de l’eau, au bord du fleuve, au plus près de la Seine mais en tenant à distance les zones urbaines, portuaires et industrielles.

C’est auprès du seul fleuve que nous voulions découvrir sa nature, ses espaces, ses plages, son cœur.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

Si je prends un topo-guide des sentiers de Grande Randonnée (GR2), sentier de la Seine, des Andelys au Havre (Eure et Seine Maritime] édité par le Comité National des sentiers de Grande Randonnée basé à Paris dans sa troisième édition-janvier 1975- le profil du GR2 s’approche effectivement autant de la Seine qu’il s’en éloigne comme la carte page 3 du document le montre.

Il faut considérer qu’un GR suit le plus souvent une vallée mais n’épouse pas strictement le parcours de la voie d’eau.

Néanmoins décidés à descendre le cours de la Seine nous avons tenté de suivre la Seine au plus près de 2009 à 2015.

Notre commencement s’est intercalé avec la fin de notre périple à deux commencé en 2008 sur la côte d’Albâtre d’Ault au Cap de la Hève à Ste Adresse.

Selon les conditions météorologiques et en fonction du coefficient et des horaires des marées (en mer ou en Seine ) nous décidions ainsi le moment venu et voire au dernier moment notre destination soit une randonnée sur la côte d'Albâtre soit en val de Seine.

Notre format de randonnée se situe entre 3 à 4 heures de marche hors temps de pause ou de restauration.

Le pique-nique, l’opinel, les bouteilles d’eau voire même un petit-quart de vin rouge sont de rigueur et contribuent au succès de chaque sortie.

Notre souci ne fut pas d’enchaîner coûte que coûte chaque portion dans un sens linéaire vers la mer mais au contraire en fonction du temps disponible et imparti de nous rendre au meilleur endroit en fonction de la marée ou de la météo la plus favorable à notre entreprise.

Sans jamais quitter ou se passer de la carte IGN (sans faire de publicité c’est celle qui s’impose) nous prenions notre point de départ sur la carte au lieu-dit exactement et sans se soucier trop de la destination surtout en vallée de Seine, selon notre forme ou le temps disponible nous marchons au moins une heure et demi, jusqu’à un maximum de deux heures pour revenir au point de départ dans ce même laps de temps.

Chaque étape fut différente tant par le paysage, par le profil linéaire ou par les courbes de la Seine, par ses zones humides, cultivées, marécageuses, sensibles, boisées traversées.

Quasiment à chaque fois au cœur de la nature sauvage de la Seine, nous avons rencontré et aperçu au détour d’un buisson, d’un champ cultivé gibier, rapaces, échassiers.

Sur l’eau il nous a été donné de voir d’énormes poissons rouges et autres poissons de rivière tout comme des ragondins et autres rongeurs ayant élu domicile sur les berges du fleuve.

Au bord du chemin il nous plait constamment de découvrir une flore insoupçonnée, des espèces végétales inédites.

La Seine dans son environnement nous révèle ses ressources, ses paysages, ses ambiances, ses rives et berges secrètes que ponctuent des digues et cales anciennes témoins d’anciens passages d’eau désormais inutilisés.

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
les roches de La Fontaine dont le siège de Gargantua

les roches de La Fontaine dont le siège de Gargantua

portion au premier plan de la situation rive gauche de Berville sur Seine

portion au premier plan de la situation rive gauche de Berville sur Seine

vers la cale de Berville (bac)

vers la cale de Berville (bac)

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
petite chapelle à Berville-sur-Seine, bord de Seine

petite chapelle à Berville-sur-Seine, bord de Seine

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
vers Duclair

vers Duclair

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
fruitiers sauvages

fruitiers sauvages

à Berville sur Seine, chemin de halage

à Berville sur Seine, chemin de halage

ancien poteau d'accostage

ancien poteau d'accostage

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 15 - Berville-sur-Seine [Seine Maritime] 2008-2015
formes élémentaires naturelles des berges

formes élémentaires naturelles des berges

les pieux sur berge

les pieux sur berge

pieux à Berville-sur-Seine

pieux à Berville-sur-Seine

les falaises qui abritent d'anciens habitats troglodytiques

les falaises qui abritent d'anciens habitats troglodytiques

les marais, la Seine et Duclair

les marais, la Seine et Duclair

pâturages à Berville-sur-Seine

pâturages à Berville-sur-Seine

sur le bac entre Berville-sur-Seine et Duclair

sur le bac entre Berville-sur-Seine et Duclair

en canoé au niveau de Berville-sur Seine en 1998

en canoé au niveau de Berville-sur Seine en 1998

d'une rive à l'autre: le bac

d'une rive à l'autre: le bac

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 04:00
la Seine à la Fontaine, commune de St Pierre de Varengeville

la Seine à la Fontaine, commune de St Pierre de Varengeville

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 14

Ambourville rive gauche - La Fontaine(St Pierre de Varengeville), Hénouville, rive droite

Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 14

Ambourville rive gauche - La Fontaine (St Pierre de Varengeville), Hénouville, rive droite

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 14

Ambourville rive gauche - La Fontaine (St Pierre de Varengeville), Hénouville, rive droite

Ambourville-sur-Seine est bine connu pour son Manoir des Templiers et aussi pour un départ prologue mythique d’un Paris Dakar dans les ballastières et carrières d’Ambourville-Anneville-sur-Seine. (Le 22 décembre 1991, Anneville-Ambourville accueillait le prologue du Dakar après trois jours entiers de vérifications au Parc expo de Rouen)

A l’écart, sur l’autre rive desservie par deux seuls bacs, Ambourville-Anneville se situe sur la boucle de Seine face à Duclair. Cette commune cumule nombre de désagréments comme une ligne éléctrique (pylones) haute tension, un terril de déchets industriels, des carrières, des implantations de décharges sauvages parmi les bois, les friches. Ce paradoxe de paysage à priori paradisiaque vue de la route qui va de Duclair à Bardouville ne laisse quasiment rien percevoir de ces nuisances mais le Hode et la Cerlangue en possède également tout comme sur la presqu’île de Jumièges.

L’abandon de certains espaces comme le Marais Vernier laissant proliférer saules, bouleaux et végétaux envahissants, comme ces espaces où la gestion des carrières abandonnées laisse perplexe pour la préservation de l’environnement laissant croire que la nature reprenant ses droits va retrouver sa vocation première et d’antan avant ces polders, avant ces carrières surexploitées pendant 60 ans au cours du XXème siècle. Des carrières sèches risquent l’embroussaillement.

Le randonneur qui fréquente ces milieux, ces contrées prend conscience de ces problématiques environnementales, quant au croisièriste fluvial de sa cabine il ne perçoit pas l’impact de ces pollutions dissimulées derrière d’imposants rideaux d’arbres ou de fossés végétalisés. Seules sa perception des coteaux verdoyants, des édifices et châteaux perchés sur les sommets des coteaux et les rives endiguées végétalisées lui laisse croire à une nature organisée, pour le seul plaisir de ses yeux.

A La Fontaine il est fréquent (côté Seine) de remarquer les nombreux macro-déchets en abondance s’échouant sur les rives. Ceux-ci sont invisibles de la route mais du côté Seine, entre portions endiguées, c’est un cloaque massif où les déchets s’amoncellent. A Hénouville des pièges où les déchets rentrent et ne peuvent plus sortir ont été installés. Quant au Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, la Région Haute Normandie, Naturaulin et via d’autres initiatives comme « berges saines » ils ont investi cette dimension de la capture, de la régulation, du recyclage des déchets flottants et échoués sur les berges de Seine que le randonneur constate de ses propres yeux au contact direct des rives souillées, polluées.

Si on regarde la qualité de l’eau, il parait qu’elle s’est améliorée mais vous verrez au travers de mes images quantité de bouches de déjections diverses voire malodorantes.

On se baignait dans la Seine dans les années 50, je connais des personnes qui ont appris à nager dans les eaux de la Seine.

Le circuit de randonnée rive gauche que nous avons adopté part du Manoir des Templiers pour rejoindre la Seine après un sentier qui conduit au chemin de halage en chemin nous passons devant un imposant et remarquable saule « tétard ».

Nous prenons à gauche en bord de Seine pour rejoindre l’ancienne cale Ambourville-La Fontaine, ancien passage d’eau pour riverains piétons.

Sur la rive droite de la Chapelle Ste Anne, nous grimpons le sentier jusqu’à la ferme Gargantua pour retrouver le chemin vers la « Chais de Gargantua » célèbre pour sa légende et remarquable pour le panorama qu’elle offre sur la vallée de la Seine. Dans les années 70 j’avais l’habitude de venir grimper sur les nombreuses vois d’escalade et de varappe du siège de Gargantua. Ce rocher est équipé du sommet de pitons afin de grimper avec l’assurance des cordes. De ces mêmes rochers j’avais contemplé la descente des bateaux pendant l’Armada…

Ce rocher est aujourd’hui désaffecté, il ne reste que les voies des rochers de Connelle pour pratiquer ce sport acrobatique. Après la descente de la Chapelle Ste Anne nous prenons le GR2 qui remonte vers Hénouville jusqu’au Camp de César à 101 m d’altitude. Ce GR2 offre du sommet de ces coteaux d’Hénouville un splendide belvédère sur l’Abbaye St Georges et les marais avoisinants que j’ai vu gelés et recouverts en 1985 à l’occasion d’une crue de la Seine.

Le Manoir des Templiers

Le Manoir des Templiers

près du Manoir des Templiers

près du Manoir des Templiers

rencontre avec The Big Soul "tétard"

rencontre avec The Big Soul "tétard"

La Seine a Hénouvile et Ambourville

La Seine a Hénouvile et Ambourville

chemin de halage à Ambourville

chemin de halage à Ambourville

biodiversité

biodiversité

La Seine, atout coeur

La Seine, atout coeur

le coeur dans les nuages

le coeur dans les nuages

les coteaux d'Hénouville et La Fontaine

les coteaux d'Hénouville et La Fontaine

près de la cale

près de la cale

La Seine est un fleuve à marée

La Seine est un fleuve à marée

la cale

la cale

en 1998 en canoé près de La Fontaine

en 1998 en canoé près de La Fontaine

cette fois-ci à terre

cette fois-ci à terre

sur l'autre rive à marée haute à La Fontaine

sur l'autre rive à marée haute à La Fontaine

miroir à La Fontaine

miroir à La Fontaine

Cargo en vue

Cargo en vue

près de La Fontaine

près de La Fontaine

berge et vase à al Fontaine à marée basse

berge et vase à al Fontaine à marée basse

en canöé sur la Seine vers Hénouville (1998) au même endroit mais au milieu du fleuve

en canöé sur la Seine vers Hénouville (1998) au même endroit mais au milieu du fleuve

une marée basse à fort coéficient

une marée basse à fort coéficient

Entre Hénouville et La Fontaine en canöé (1998)

Entre Hénouville et La Fontaine en canöé (1998)

les maris vu du sommet des coteaux d'Hénouville

les maris vu du sommet des coteaux d'Hénouville

vue saisissante sur la boucle  de Seine vers St Matin et La Bouille

vue saisissante sur la boucle de Seine vers St Matin et La Bouille

le charme discret de la Seine

le charme discret de la Seine

les coteaux sous le soleil (pelouses calcicoles)

les coteaux sous le soleil (pelouses calcicoles)

près de la chaise de Gargantua

près de la chaise de Gargantua

l'Armada en Seine: la grande parade  vu des des rochers (roche de Gargantua)

l'Armada en Seine: la grande parade vu des des rochers (roche de Gargantua)

Autre vue de la courbe à La Fontaine

Autre vue de la courbe à La Fontaine

La Seine; vue vers Duclair

La Seine; vue vers Duclair

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 07:00
Cairn de la base d'Hénouville et  la Seine

Cairn de la base d'Hénouville et la Seine

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13

St Martin-de-Boscherville à Hénouville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 13

St Martin-de-Boscherville à Hénouville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 13

St Martin-de-Boscherville à Hénouville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Du Marais de l’Ile St Georges nous marchons en bord de Seine, nous suivons une des plages sauvages peu avant la base nautique de Rouen-Hénouville telle indiquée sur notre carte IGN.

Après la base nautique nous suivons le chemin de halage jusqu’à proximité de La Fontaine sous les coteaux d’Hénouville qui embrasés de couleurs orangées au couchant.

Sur cette voie nous percevons le rétrécissement du Marais qui s’arrête à la Fontaine (commune de St- Pierre-de-Varengeville).

Ces coteaux sont remarquables, bien exposés, linaires découvrant d’abondantes pelouses calcicoles encore assez bien préservées et entretenues. Ces promontoires servent de base d’envol à des parapentistes. Vous pouvez consulter sur des médias du net des vidéos sur ces vols au-dessus de ces marais, de la Seine et des coteaux de la forêt de Roumare.

Attardons-nous quelques instants sur les coteaux et les pelouses calcicoles.

Si pendant des millénaires , les sommets des coteaux ont été recherchés pour leur situations stratégiques comme aux Andelys, la Roche sur Yon, Château de Robert le Diable, de Tancarville, que sais-je ? les hommes de la préhistoire y exploitaient déjà le silex.

Il semble que c’est à partir du mésolithique que les coteaux ont été défrichés. A partir du néolithique, les défrichements s’accentuent en val de Seine jusqu’à la fin du Moyen-Âge. Le mouton et la chèvre y pâturent et même encore aujourd’hui à Château-Gaillard mais pas seulement.

Le but fut d’étendre et de maintenir les espaces ouverts. Suite au déclin de l’activité ovine, de la chute des cours de la laine, ces espaces se sont réduits, se sont boisés.

Près d’Hénouville grâce à la mécanisation, des tracteurs labourent et entretiennent certains coteaux tandis que d’autres favorisent les foins et les prairies d’estive jusqu’à la lisière des paries boisées sommitales.

D’autres ont été délaissées comme en témoignent certaines photographies prise à un siècle d’intervalle comme à Bonsecours, à Amfreville-la-Mivoie. En effet depuis un siècle l’embroussaillement a laissé la place à forêt. Aujourd’hui encore l’embroussaillement gagne du terrain ce qui pourra contrarier et priver les touristes de beaux panoramas sur la vallée de la Seine comme aux Andelys (château Gaillard)

Au pied de tous ces coteaux et des pinacles et barrières rocheuses calcaires, des abris sous roche , encore visibles, témoignent de l’importance de la vie des hommes dans ces cavités naturelles ou creusées faisant de celles-ci des habitats troglodytiques. Ces habitats se sont développés à Orival, à St Adrien, à Duclair, à Caudebec-en-Caux…

Ces lieux troglodytiques sont liés à l’extraction de la craie par les hommes en vue de transporter ces blocs sur des gribanes vers les lieux de construction comme pour la cathédrale de Rouen. D’autres cavités servaient à l’extraction de craie tendre destinée à la fabrication de la cahux ou à l’amendement des champs.

Ces abris ont pu servir à de multiples usages et récemment comme j’en ai vu à la Roche sur Yon à des ateliers d’artistes, à des champignonnières (Canteleu), à des dépendances, des garages, des remises (Duclair)…

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 13 - St Martin-de-Boscherville à Hénouville  - rive droite - Seine Maritime - 2008-2015
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 16:00
l'exposition à Canteleu -  info éditéé par l'ECFM

l'exposition à Canteleu - info éditéé par l'ECFM

Pascal Levaillant à l'Espace Culturel François Mitterrand du 8 au 31 octobre 2015 -

exposition Canteleu [ville-forêt-Seine] mosaïques, aires et assemblages

Je présente pour la première fois mon plan scénomosaïque de la Seine normande de Giverny à l'estuaire en neuf tableaux sur socle soit d'environ 5 m de longueur

« Un plan scénomosaïque est une mise en scène d’un territoire avec une mosaïque de paysages et de couleurs en perspective. » © Pascal Levaillant 2010

Je présente en lien des pixel-Artmosaic de la forêt, des assemblages avec des matières provenant du lit de la Seine et de ses berges.

Je présente mon herbier contemporain: mes aires végétales de la forêt de Roumare ainsi que mes aires de matières végétales, minérales et autres ressources citadines des bords de Seine. Un sillon sera dédié à la forêt de Roumare, un autre au jardin du Pavillon Flaubert.

enfin je présente un format photo de la série [plus vraie que nature] La Seine normande que j'ai réalisé avec mon fils Siméon Levaillant photographe: photographie dont le prise de vue s'est effectuée à la cale du bac de Dieppedalle- Croisset, commune de Canteleu.

Cette expo accueille aussi des photographes amateurs, passionnés de nature et par la forêt de Roumare.

Par ailleurs je vais animer des ateliers à destination des publics enfants et adultes le lundi 12, mardi 13 et jeudi 15 octobre: nature au crible

ainsi que le mercredi 21, jeudi 22 et vendredi 23 octobre: l'arbre à palabre

Les inscriptions sont à faire à l'Espace Culturel François Mitterrand.

Les animations vont se dérouler dans les salles d'ateliers au Centre Culturel François Mitterrand à Canteleu.

l'ECFM Canteleu présente sa saison -  info éditéé par l'ECFM

l'ECFM Canteleu présente sa saison - info éditéé par l'ECFM

l'exposition -  info éditéé par l'ECFM

l'exposition - info éditéé par l'ECFM

l'atelier Nature au crible -  info éditéé par l'ECFM

l'atelier Nature au crible - info éditéé par l'ECFM

l'atelier l'arbre à palabre - info éditéé par l'ECFM

l'atelier l'arbre à palabre - info éditéé par l'ECFM

implantation, plan et renseignements édités par l'ECFM

implantation, plan et renseignements édités par l'ECFM

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 07:00
la Seine à Quevillon

la Seine à Quevillon

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 12

Quevillon - St Martin-de-Boscherville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 12

Quevillon - St Martin-de-Boscherville - rive droite

C’est à partir de la Chaussée des Vieux que nous atteignons la berge de Seine et le chemin de halage sur la commune de Quevillon, rive droite de la Seine.

Nous longeons l’Oseraie jusqu’à la Chaussée St Georges.

Nous sommes au coeur des grands marais de St Martin de Boscherville, dans ce bocage où règnent les saules.

De grands domaines et de nombreuses petites maisons secondaires bordent la Seine.

La lumière de fin de journée ajoute une touche dorée, cuivrée ce paysage paisible. L’éloignement de toute route secondaire départementale ajoute à la sérénité de cette randonnée. L’observation de la faune en est facilitée.

Cette portion de près de quatre kilomètres est agréable surtout à cette heure du début de soirée.

une ambiance propice à la rêverie

une ambiance propice à la rêverie

le houblon sauvage

le houblon sauvage

vers Hénouville

vers Hénouville

feu St Georges

feu St Georges

berge sur Seine

berge sur Seine

La Seine entre Quevillon et St Martin de Boscherville

La Seine entre Quevillon et St Martin de Boscherville

pancarte édifiante: qui suit la Seine? les randonneurs ou des canalisations en souterrain!!!

pancarte édifiante: qui suit la Seine? les randonneurs ou des canalisations en souterrain!!!

retour à la Seine

retour à la Seine

j'aime cette ambiance

j'aime cette ambiance

la Seine dans une ouate de douceur

la Seine dans une ouate de douceur

végétations en bord de Seine

végétations en bord de Seine

chemin de halage

chemin de halage

je ne m'en lasse pas

je ne m'en lasse pas

nous approchons du but

nous approchons du but

nous faisons demi-tour

nous faisons demi-tour

la Seine fluviale

la Seine fluviale

des hauteurs au même plan

des hauteurs au même plan

St Martin de Boscherville sous la neige; un goût de la perfection

St Martin de Boscherville sous la neige; un goût de la perfection

exceptionnel point de vue

exceptionnel point de vue

les marais inondés de St Martin de Boscherville-Hénouville lors des crues de 1985:  eau, gel, frimas: la Seine polaire

les marais inondés de St Martin de Boscherville-Hénouville lors des crues de 1985: eau, gel, frimas: la Seine polaire

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 21:41
la Seine sauvage retrouvée à Bardouville

la Seine sauvage retrouvée à Bardouville

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 11

Bardouville - rive gauche - Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 11

Bardouville - rive gauche -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 11 à Bardouville

C’est sur la rive gauche de la Seine que nous entreprenons cette 11ème étape en Val de Seine, commune de Bardouville.

Bardouville comme bien des communes du val de Seine est sur deux niveaux, le premier au sommet des coteaux, le second en bord de Seine avec un écart d’altitude variant d’une dizaine de mètres à près de 140 mètres.

Pour longer la Seine il faut éviter le route départementale trop bruyante et rejoindre Beaulieu à la Grange Picsard.. De ce point de départ nous suivons la Seine jusqu’au chemin de halage sous le Moulin à vent (limite d’Ambourville).

C’est donc face à l’Ile St Georges (le Marais) de la rive droite que nous suivons le chemin : tenu à distance de la Seine par une centaine de mètres, nous observons sur notre gauche les pommiers en fleurs de la Prairie de la Grange Picsard jusqu’à la Prairie du But.

Sous le château du Corset Rouge fier d’une légende secrète, nous approchons enfin de la Seine.

De cet endroit nous choisissons de quitter volontairement le chemin de halage bordé de peupliers pour marcher dans le lit de la Seine et plus exactement sur ses plages découvertes et accessibles à marée basse.

Cette succession de plages couvertes de petits galets blancs calcaires est exceptionnelle. C’est pour nous l’assurance d’une immersion dans le cours sauvage du fleuve qui le resta totalement jusqu’au début du XXème siècle. Ces prairies de la rive gauche s’étalant et s’étirant de Beaulieu à Ambourville en une longue et plus ou moins étroite bande de prairies dévoilent des vergers exquis de pommiers et fruitiers aux pétales blanches et resplendissantes sous le soleil du printemps.

Sous le coteau à Beaulieu l’altitude est de 6m environ alors que sur le sommet à Bardouville l’altitude atteint 71 m pour descendre en pente douce jusqu’à Ambourville (près de 11mètres).

Cette randonnée a plus d’un atout pour toutes ces raisons et surtout pour cette tranquillité qui règne dans ce petit jardin d’eden.

la Seine à Bardouville

la Seine à Bardouville

de magnifiques plages

de magnifiques plages

une impression d'espace indédite

une impression d'espace indédite

les plages se succèdent

les plages se succèdent

des arbres en immersion

des arbres en immersion

les racines dans l'eau

les racines dans l'eau

les racines dans l'eau

les racines dans l'eau

un cargo passe

un cargo passe

le cargo remonte le fleuve

le cargo remonte le fleuve

le château du Corset rouge

le château du Corset rouge

autre saule

autre saule

Seine et nature

Seine et nature

bois flotté échoué

bois flotté échoué

Seine Land Art

Seine Land Art

le printemps est bien là.

le printemps est bien là.

auitre bois flotté

auitre bois flotté

les deux souches

les deux souches

retour sur le chemin de halage

retour sur le chemin de halage

une barrière n'est pas un frein

une barrière n'est pas un frein

on aperçoit la base nautique d'Hénouville en face, rive droite

on aperçoit la base nautique d'Hénouville en face, rive droite

Partager cet article
Repost0
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 05:42
la Seine à St Pierre de Manneville

la Seine à St Pierre de Manneville

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire - étape 10

St Pierre-de-Manneville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 10

St Pierre-de-Manneville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 10 à St Pierre-de-Manneville

Départ du « Puits Fouquet, chemin de halage face au Bas Caumont, ancien passage d’eau, ancienne cale aujourd’hui condamnée et rendue inaccessible. Nous empruntons le chemin de halage qui rejoint plus loin le chemin du Billois. Nous poursuivons le chemin de halage au bord des maris de St Pierre-de-Manneville, les Près Lanos, le Manoir de Villers, le Marais, le château de Bellegarde et les Près de Bellegarde jusqu’à la ferme des Lions d’où nous rebroussons chemin.

Sur l’autre rive nous observons la Ronce, le Bas Mauny, le château des Leux. Nous sommes à 5m d’altitude.

C’est au Val des Leux qu’une maison « hantée » est restée inhabitée à cause d’un bruit continu provenant d’une source passant sous cette maison. C’est l’expédition du Felix Faure en Seine qui relate au siècle dernier cet endroit insolite. La carte postale est une des 24 vues de ce périple de Rouen au Havre. Le Felix Faure effectua la liaison Rouen-Le Havre à la fin du XIXème siècle (1898) armé par la Compagnie Rouennaise de Navigation. Jusqu’en 1938 il effectue cette navigation sauf pendant la guerre 14-18. Il pouvait embarquer 500 passagers sur cette liaison régulière complémentaire et parallèle au chemin de fer. Il fut éperonné et coula près d’Yville sur Seine suite à une collision avec un autre navire sans pourtant faire de victime. En 1938, il quitta la Seine pour une compagnie Brestoise. Il fut saisi en 1940 puis sabordé par les allemands en jullet 1944 à Roscanvel, en rade de Brest.

Cette portion de la boucle de Seine rive droite est constituée de marais dispersés en « lame de parquets ». Ces pâtis communaux, morcelés et enclos le furent progressivement du XVII au XVII siècle. Ce territoire s’est doté de zones humides, de prairies abritant la « spirée » le saule célèbre pour sa forme si particulière en « tétard ».

C’est un véritable bocage qui s’offre au randonneur que nous longeons par le chemin de halage.

Depuis des siècles l’homme a su profiter et mettre en valeur la richesse des marais qu’il faut continuer aujourd’hui de préserver et de valoriser. Des pancartes à destination des randonneurs expliquent l’attrait et la valeur de ces espaces humides et remarquables.

au départ, sur le chemin de halage

au départ, sur le chemin de halage

vers le chateau des Leux

vers le chateau des Leux

vers Mauny

vers Mauny

la Seine

la Seine

précaution, attention danger

précaution, attention danger

cargo en vue

cargo en vue

le chemin de halage

le chemin de halage

berge de Seine

berge de Seine

la Seine endiguée

la Seine endiguée

un navire nous double

un navire nous double

alternance des chemins

alternance des chemins

"réflexion" en Seine: miroir, miroir

"réflexion" en Seine: miroir, miroir

fin du chemin de halage

fin du chemin de halage

en face Beaulieu

en face Beaulieu

retour à la Seine sauvage

retour à la Seine sauvage

sur le retour, vers notre point de départ

sur le retour, vers notre point de départ

La Seine, 3 petits points

La Seine, 3 petits points

ombres de Seine

ombres de Seine

ondes en Seine

ondes en Seine

Partager cet article
Repost0
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 16:02
la Seine, le bac de La Bouille-Sahurs en cours de traversée

la Seine, le bac de La Bouille-Sahurs en cours de traversée

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

étape 9

Sahurs - St Pierre-de-Manneville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

Randonnée pédestre en bord de Seine normande de Poses à l'estuaire

ou

"suivre le parcours de la Seine normande à pied"

www.pascallevaillant.com

Faire le parcours de la Seine est comme un parcours initiatique, une longue et périlleuse entreprise si on le fait à pied.

Je me suis posé la même question que Réda. A moins de la remonter ou de la descendre dans une embarcation, l’entreprendre par la route, à bicyclette, à pied n’est pas aisé.

Suivre ses berges, au plus près de son cours est un vrai défi qu’il convient de relever carte en main.

Sans la carte IGN au 1/25000ème je ne m’y serai pas risqué.

Il n’est pas rare de consulter de multiples topo-guide, revues consacrés à la pratique de la randonnée en vallée de Seine mais aucun, à ma connaissance ne propose un parcours au plus près de la voie navigable.

Je vais ainsi raconter et décrire la Seine normande dans sa portion dite estuaire de Poses à Villerville, d’un côté et à Ste Adresse, de l’autre côté de son embouchure.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Etape 9
Sahurs - St Pierre-de-Manneville - rive droite -Seine Maritime - 2008-2015

YouTubeLa Seine est un fleuve maritime, un estuaire de Rouen au Havre, de nombreux navires, cargos, péniches remontent ou descendent le fleuve chaque jour…

Là encore du chemin de halage on peut remarquer la présence d'ancien passage d'eau pour piétons en face de Caumont, célèbre pour ses grottes connues des spéléologues et moins glorieusement pour la trace de ses anciennes usines souterraines pendant la seconde guerre mondiale.

Carrière usine V2 Caumont

ruedeslumieres.morkitu.org/espace_photos/.../caumont/index_carriere.ht...

Les carrières de Caumont furent aménagées par les allemands, lors de la seconde geurre mondiale, afin d'en faire une usine de production d'oxygène liquide ...

Le paysage et la vue sur la Bouille sont agréables.
C’est à La Bouille que Sisley a peint sept toiles dont « le sentier au bord de l’eau à Sahurs, le soir » Huile sur toile Sisley (1839-1889) –Rouen, Musée des Beaux-Arts et « la Seine à la Bouille, coup de vent » 1894, huile sur toile – Rouen, Musée des Beaux-Arts.

Il ne fut pas le seul car Alfred Lebourg quant à lui a peint « le bac de la Bouille et « petite brume sur la Seine à la Bouille » Alfred Lebourg (1849-1929) - Rouen, Musée des Beaux-Arts.

vue sur la Bouille du bac.

vue sur la Bouille du bac.

le bac

le bac

le bac du côté de La Bouille: l'embarquement

le bac du côté de La Bouille: l'embarquement

le bac du côté de Sahurs: le débarquement

le bac du côté de Sahurs: le débarquement

La Bouille aux tombées de la nuit

La Bouille aux tombées de la nuit

on s'éloigne de la cale de Sahurs.

on s'éloigne de la cale de Sahurs.

vers St Pierre de Manneville

vers St Pierre de Manneville

navigation en Seine

navigation en Seine

les coteaux de Seine à  Caumont

les coteaux de Seine à Caumont

le saule "tétard"

le saule "tétard"

vers Caumont

vers Caumont

près de la cale face à Caumont

près de la cale face à Caumont

le sentier au bord de l'eau à Sahurs, le soir

le sentier au bord de l'eau à Sahurs, le soir

la cale de l'ancien passage d'eau de Caumont

la cale de l'ancien passage d'eau de Caumont

vestige

vestige

graffiti en 2015

graffiti en 2015

avant en 2008

avant en 2008

en 2008

en 2008

en 2015

en 2015

maison sous le coteau à Caumont

maison sous le coteau à Caumont

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages: Côte D'albâtre À Pied