Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 17:05

L'or bleu poudre d'isatis tinctoria - dans la boite de Pétri) d'Aurore Cottrel confié à Pascal Levaillant pour cette exposition, à coté du flacon contenant des graines provenant de la Roche-Guyon et de Canteleu

 

Pascal Levaillant apporte sa contribution artistique et botanique à l'exposition

" les couleurs des plantes indigènes" - Louis-Alexandre Dambourney 1722-2022 par Virginie Lagerbe, teinturière-coloriste nature

aux jardins de l'abbaye Saint-Georges à Saint-Martin de Boscherville - 76 - Seine-Maritime

du 2 avril au 30 juin 2022

 

dambourney peregreen virginie lagerbe

Cette exposition - hommage à Dambourney dont le département célèbre cette année le tricentenaire de sa naissance valorise ses procédés de teinture qu'il a développé de Oissel.

Ce savant chercheur seinomarin révèle ses secrets de la teinture.

L'exposition, construite par le Département de la Seine-Maritime et Virginie Lagerbe, teinturière-coloriste nature, va livrer au public matières à la teinture naturelle.

A cette occasion le volet botanique a été confié à Pascal Levaillant pour dévoiler les ressources.

 

Six mois de recherche " in situ" : pérégrinations et herborisations

 

" Depuis l'été dernier, je suis allé en Charente-Maritime et à Oléron pour chercher de la garance pérégrina "rubia pérégrina" dite garance voyageuse.  Puis grâce au concours de René Guery - Société des Amis des Sciences Naturelles et du Muséum de Rouen - sur ses pas j'ai trouvé la garance voyageuse sur les coteaux d'Orival sur lesquels jadis Dambourney avait implanté la garance pour alimenter ses travaux.

Sur la base des 9 plantes naturelles du monde de la teinture sélectionnées par Virginie Lagerbe, j'ai recherché des stations où les trouver afin de récolter et recueillir écorces, tiges, feuilles, terminaisons florales, rameaux, racines, cônes ... du pastel des teinturiers, de la tanaisie, de la bruyère, de la garance, du réséda lutéola, de l'aulne, du millepertuis, du pommier et du houblon.

J'ai trouvé le houblon (cônes, tiges et feuilles) sur le chemin de halage à Saint Martin de Boscherville  et à Canteleu, ainsi que les cônes, écorce et feuilles de l'aulne ; à Montigny et dans les jardins de l'abbaye Saint-Georges j'ai cueilli le solidage ; sur la route de Paris j'ai trouvé la tanaisie ;  l'écorce et les feuilles  du pommier sur des branches cassées par les tempêtes automnales au verger de l'abbaye Saint-Georges ; le millepertuis a été déniché à Maromme et Montigny ; de la bruyère aux jardins de l'abbaye Saint-Georges, (J'ai observé  la bruyère notamment aux Pierres Pouquelées de Vauville, La Hague en Cotentin et dans la forêt de la Gacilly en Bretagne) ; j'ai observé une station de pastel à Canteleu et au château de la Roche-Guyon et la grande majorité des feuilles m'ont été données par Aurore Cottrel, co-fondatrice de Blue & Pastel Le rêve bleu, la seule coproductrice normande d'isatis pour que j'en fasse des boules de cocagne. Grâce à Aurore Cottrel j'ai obtenu un peu d' "or bleu" du pastel des teinturiers. Quant au Réséda, je l'ai trouvé à Pontoise, à Sotteville-lès-Rouen et à Hénouville-le Bas. 

 

En marge de cette exposition, j'ai recueilli également de la fibre de lin provenant de AGYLin SCA à Baons le Comte Coopératives  agricoles et de  Terre de Lin à Saint-Pierre-le-Viger toutes les deux implantées en Seine maritime.  J'ai recherché de la laine naturelle auprès de Tourneboulaines, filandière et turbineuse de fibres  dans le Cotentin à Quettreville-sur-Sienne.
Séchées, déshydratées, pilées, broyées, réduites en poudre ces ressources botaniques ont été mis en flacon par mes soins afin de les présenter dans l'espace d'exposition. D'autres apports visuels ont été intégrés au catalogue d'exposition afin de valoriser la plante, qui sans elle ne permettrait pas la teinture ce que mit au grand jour le talent de Dambourney au 18e siècle."

 

Voici les contenus botaniques aux propriétés tinctoriales présentés :

l'ajonc ; l'aulne ; la bruyère ; le bouleau ; la bourrache ; le buddleia ; le chêne ; le cotinus (fustet)  ;  des boules de cocagne d'isatis  ; le coréopsis ;  le cosmos ; l'érable ; l'épinard ; la garance ; le henné ; le houblon ; le lierre ; le lichen ; le mahonia ; le millepertuis ; la nigelle ; la noix ; l'oseille ; l'ortie ; l'oignon ; le coucou primevère ; l'isatis ; la prêle ; le pommier ; le réséda ; la rhubarbe ; le saule ; la tanaisie ; le troène ; la verge d'or (solidage) ."

 

 

 

Enfin après de multiples recherches et plusieurs indices provenant le la Société Centrale d'Agriculture, chambre d'Agriculture, Cité de l'Agriculture à Bois-Guillaume,  j'ai pu retrouver très exactement la parcelle sur laquelle L.A.Dambourney plantait jadis la garance à Oissel et la garance sur un terrain d'une plus grande échelle (70 arpents en 1762) que sur le terrain de sa demeure à  Oissel ; et grâce à M. Guéry, botaniste renommé, la rubia pérégrina qu'il a observé à Orival-Oissel sur les coteaux calcaires  depuis une quarantaine d'années : on la trouve encore à cet endroit à l'état sauvage.

 

Petit cabinet de curiosités  des tinctoriales aux jardins de l'abbaye Saint Georges avec mes ressources végétales

 

 

 

l'ajonc, le coréopsis, le cosmos, l'oignon (pelures) aux propriétés tinctoriales recueillies par mes soins  dans le jardin de l'abbaye ou à proximité (Montigny et Canteleu)

l'ajonc, le coréopsis, le cosmos, l'oignon (pelures) aux propriétés tinctoriales recueillies par mes soins dans le jardin de l'abbaye ou à proximité (Montigny et Canteleu)

Houblon et millepertuis aux propriétés tinctoriales

Houblon et millepertuis aux propriétés tinctoriales

exemples d'extraits de plantes tinctoriales présentes aux jardins de l'abbaye Saint Georges

elles sont nombreuses

extraits...

 

le saule des vanniers qui a servi à recueillir son écorce et la poudre  présente  dans mon herbier contemporain tinctorial

la rhubarbe

Les racines de rhubarbe présentes dans l'herbier contemporain proviennent de la culture d'Olivier Beslay, producteur en maraichage biologique à Canteleu

 

le pissenlit  que l'on trouve partout

 

l'oseille

Les racines d'oseille proviennent d'un jardin privatif à Canteleu

les bruyères des jardins de l'abbaye Saint Georges de Boscherville qui ont servi à alimenter mes flacons et boites de Pétri

J'ai reçu la visite de Christophe Bouillon

Avec Christophe Bouillon, conseiller départemental de Seine-Maritime
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages: Côte D'albâtre À Pied