Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 16:48
‌L'herbier contemporain de Pascal Levaillant au cabinet de curiosités du 18e siècle du château de la Roche-Guyon du 7 mars à fin août 2020

Réouverture imminente du château de la Roche-Guyon et prolongation de l'exposition "Aventures végétales..." et de mon installation de l'herbier contemporain : ‌L'herbier contemporain de Pascal Levaillant au cabinet de curiosités du 18e siècle du château de la Roche-Guyon du 7 mars à fin août 2020.

 

Le port du masque est obligatoire pour entrer au château. Pensez à vous équiper de votre masque avant de venir au château.

 

https://fr-fr.facebook.com/Chateau.Roche.Guyon/


Le domaine de La Roche-Guyon présente du 7 mars à fin août 2020 :

"Aventures végétales de l'insouciance à la liberté encadrée".



Dans ce cadre et à cette occasion, le domaine du château de la Roche-Guyon accueille l'installation de ma mosaïque végétale, de mon herbier contemporain et  d'une partie de mes collections botaniques  dans le cabinet de curiosités m'étant dédié aux côtés des soixante-dix prêts figurant l'exposition "Aventures végétales". 

Après trois années de résidence depuis 2017 vous pourrez retrouver mon herbier contemporain dans le cabinet de curiosités du XVIIIe siècle du château de La Roche-Guyon du 7 mars au 30 août 2020 comme l'indique le site du château : 

http://www.chateaudelarocheguyon.fr/programmation2/residence/

Le domaine de La Roche-Guyon et son histoire millénaire sont le terreau d’une programmation culturelle instaurant un dialogue entre les époques, les connaissances scientifiques, la création et les émotions artistiques.

 



J'y présente près de 350 pièces botaniques dont près de 100 boites de Pétri  aux contenus botaniques de mon herbier contemporain, volume 2. 

Depuis les années 1980 j’ai à de multiples reprises visité le site de la Roche-Guyon.
Déjà à cette époque j’ai été saisi par le lieu, l’escarpement, le donjon, le potentiel du potager ainsi que le point de vue remarquable sur une des belles boucles de la Seine.
        
Depuis j'ai conservé une  réelle attirance vers ce site et ce coteau boisé.
C’est en arpentant le sentier menant au donjon et en admirant le panorama de la Seine amont que j’ai perçu l’intérêt botanique de l’endroit.

En effet en sous-bois des essences végétales sont singulières comme l’attestent quelques cimes d’arbres: pins et cèdres.
Récemment en consultant divers documents j’ai pu vérifier qu’en effet il existait  encore les traces d’un jardin anglais.
Ma curiosité m’a donc poussé et encouragé à herboriser au potager et à cet insolite jardin anglais à flanc de coteau."

Au cabinet de curiosités du 18e siècle, 

je présente mon  herbier contemporain, 
volume 2
 

 

Les boites de Pétri à contenus botaniques  "verre comme nature"
 

 

Depuis 2011, après avoir consacré mon herbier contemporain au jardin nomade [volume 1],  sans pour autant le délaisser,  je consacre aujourd'hui ma recherche à une nouvelle formulation.
 
Habituellement les boites de Pétri combinent  ensemencement, concentration, isolement, sélectivité, fermentation, incubation.
Vouées initialement à la sélection et à l’expansion du vivant. dorénavant j'affectionne ces boites de Pétri en verre à l’herbier du vivant : la graine, la cellule,  le substrat, la matière végétale et algale
 
C’est en revenant de Landerneau que j’ai  revu ces boites de Pétri dans le laboratoire Ter’Mer, Appro Consult producteur naturel végétal et algal fabricant des produits spécifiques et techniques pour les professionnels de l'Agriculture.
 
Cette visite à Landerneau en décembre 2019 m'a remémoré mes premiers usages de ces boites de Pétri aux expériences de labo en seconde C en première D du Lycée à Yvetot.

Je cherchais depuis longtemps un petit format à mon herbier contemporain.

Mon herbier contemporain a tout d'abord été prolongé  en 2019 par la fameuse boite collector de camembert normand en bois de peuplier.

 
En 2020, la boite de Pétri vient illuminer mon herbier contemporain par le prisme de la transparence du verre.

 

Pascal Levaillant, 12 février 2020
 

le Pétri du pastel des teinturiers ou guède

 

Citation d’Anne Cauquelin 

« L'art a le pouvoir singulier de nous apprendre à connaître le monde dans lequel nous vivons un monde si proche de nous que nous ne le voyons pas »
 Le site et le paysage, Anne Cauquelin, QUADRIGE / PUF, Paris, 2002
 

 
Texte de BMB

Dans la boite de Pétri de Pascal Levaillant
 
De multiples variations dans la reproduction du même
Piégées, concentrées, attrapant nos regards
Lentille qui diffracte leurs formes et leurs reflets
Ô science de l'œil  magique 
 
Magnifiant la petitesse, cet art extrait
des reliefs de la terre qui les avale
Prise par la gélose translucide
toute une granulométrie s’étale et se fige
 
En pastilles de matières, découpées
dans l’expansion infinie de l’engendrement
Collection d’yeux colorés,
les boites de Pétri assemblées font damier
 
Non pas en cabinets de curiosités !
C’est un chant composé
dans le grain du monde
 
BMB, poète,  février 2020
 


 
Critique de Céline Allais, janvier 2019.
 
 
« Comment collecter, sécher et conserver, notamment en termes de volumes, différentes espèces de végétaux ? Jean-Jacques Rousseau en rêvait, Pascal Levaillant l’a fait ! Inventeur d’une forme inédite d’herbier, l’artiste est en résidence depuis deux ans au château, pour y glaner feuilles, fruits, graines, cosses, gousses, écailles …
Commencée dans la vallée de la Maurienne comme une mise en pratique de ce qu’il apprend à l’école, la passion du jeune Pascal se développe quelques années plus tard dans la Montagne Noire. Après les fleurs d’altitude, il y démarre un herbier de feuilles afin de les identifier et les connaître. Il se documente, achète des livres de botanique. Le hasard veut que, devenu éducateur spécialisé dans un établissement médico-social, il encadre un stagiaire dont le sujet d’étude porte sur l'Education par la nature. L’appétence naturelle de Pascal pour la botanique s’enrichit d’une dimension naturaliste : intérêt pour le sable, les cailloux… En 2004, sa découverte de Briare est un “déclencheur pour ramasser encore plus” : “j’y ai vu le minéral et le végétal enchevêtrés, des perles enfilées sur des racines d’arbres, des rebuts de nature mêlés à des tesselles de mosaïque. J’ai découvert la nature dans ce milieu industriel et de friche, dans une dimension destructurée. À partir de là, j’ai décidé de glaner tout ce que je trouve par terre dans des lieux improbables.”
La mosaïque, les cairns qu’il érige, l’amènent à entreprendre un vaste périple à pied dans la vallée de la Seine. Il écume tous les milieux naturels. Mais plus sa collection augmente, plus il est confronté, comme Rousseau, au problème de stockage de ses végétaux et minéraux.
C’est là que lui vient l’idée d’utiliser des tamis, très répandus dans différents corps de métiers. C’est l’outil idéal pour cribler la nature, se débarrasser de parasites, insectes, minéraux … Surtout, il constitue une ventilation efficace et un séchage lent qui permet au végétal de se déshydrater totalement, durcir et se fossiliser. Par ailleurs, c’est un récipient parfait pouvant contenir 2 litres de matière. Pascal Levaillant vient de "créer" la troisième génération d’herbier, après les dessins et le séchage entre les feuilles de papier : un herbier en 3D, véritable festival de couleurs, odeurs, saveurs. “La dimension de mon travail est avant tout artistique. Mon herbier contemporain dans mon jardin nomade s’inscrit dans la mouvance du Land Art.”
Parmi les lieux remarquables qu’il herborise, le château de La Roche-Guyon lui a ouvert ses portes en 2017 pour l’accueillir en résidence. Une fois par trimestre et saison, Pascal est venu passer quatre heures à arpenter le potager et le Jardin anglais, se laissant surprendre et séduire par les paysages aménagés pour la rêverie et la quantité d’espèces peu ordinaires dans un bois ou sur les coteaux de Seine (cèdre, érable, pins, buis...). Il a eu une nouvelle fois carte blanche dès janvier 2019 pour cueillir, sécher, conserver… La récolte du château viendra étoffer ses 250 tamis et ses 400 ressources déjà existantes [...] »
 
Céline Allais, site du château de la Roche-Guyon, janvier 2019

 

 

figurent

la viorne, coquilles d'escargots, la graine du févier d'Amérique, la samare de l'orme
 

Nature au crible

Nature au jardin nomade

 

 

 

 

un herbier contemporain, une collection inerte

J’entreprends et je poursuis mon travail artistique  de longue haleine :

l'herbier contemporain, le jardin nomade et la mosaïque végétale que j'élabore depuis 2004.

Au commencement le tamis fut pour moi un cribleur efficace et un contenant idéal.

Les ressources végétales  stockées dans ce récipient servant de cribleur,  séchoir et de socle, résistent admirablement à l'usure du temps.

C’est en zone littorale, sur les berges de la Seine, en bordure des chemins et des talus de la Seine Maritime à la Manche en passant par l’Eure, le Calvados, l’Orne, la Somme, l’Ile de France,  la Bretagne, l’Alsace, les Vosges, le Val de Loire, Paris, l’Ain, le Lot, les Hauts-de-France... que cette collection s’est élaborée et qu'elle s'est étoffée.

La visée de ma démarche  est de proposer aux publics de porter un autre regard sur les espèces végétales, avec l'idée qu'elles ne sont pas seulement un élément du décor ou du paysage mais aussi des matières et des ressources propices à la création contemporaine.

L'herbier contemporain volume I est contenu dans mes tamis de 42 cm de diamètre, à l'air libre.

L'herbier contemporain, volume II est contenu dans mes boîtes de Pétri en verre de 15 cm de diamètre.

L'herbier contemporain, volume III se décline par les bâtons de fumigation que je confectionne à partir de plantes aromatiques, médicinales et tinctoriales séchées déshydratées sous cette forme singulière en bâtonnet.

 

Bâtons de fumigation herbier contemporain volume III

 Pascal Levaillant

réalisés  avec les plantes présentes dans les jardins des simples, dans des jardins médiévaux, dans des jardins botaniques, dans des Jardins des Plantes ...

 

Le terme « fumigation » est utilisé pour définir un processus d’assainissement, de purification d’un lieu, par la fumée. Il peut être pris dans un sens matériel aussi bien que spirituel. Autrefois réservés aux lieux sacrés lors de certains rituels, encens et bâtons de fumigation sont aujourd’hui utilisés avec efficacité dans les maisons pour parfumer une pièce… Un bâton de fumigation consiste en une brassée d’herbes spéciales, tassée de façon très dense. Une fois allumé, le bâton dégage des volutes de fumée. 

https://www.signesetsens.com/parapsy-les-batons-de-fumigation.html

 

"L'utilisation rituelle de la fumée des plantes remonte à l'ère préhistorique et est encore utilisée de nos jours dans le monde entier, comme technique de «purification» de l'esprit. Brûler des plantes et des résines à des fins médicinales et spirituelles – appelé «la purification par la fumigation » - est une pratique ancestrale chez les peuples autochtones partout dans le monde -https://www.comptoirdesameriques.ch/herbes-et-encens

Dans les livres de pharmacopée des XVIIIe et XIXe siècles conservés dans la bibliothèque du musée ce type de bâtons n’est pas évoqué, on y trouve des procédés plus élaborés comme les clous fumants. Les baies de genièvre étaient très utilisées, concassées et mêlées à des charbons ardents notamment pour assainir l’air des salles de malades, mais également pour soulager les rhumatismes.

au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris lors d'une émission à la radio sur France Inter, Marc Jeanson, le responsable de l'herbier du Muséum national d'Histoire  Naturelle   de Paris évoquait l'usage  jadis du bâton de fumigation pour assainir les collections d'herbier.

 

 

Liens sur l'exposition

On en parle via ces liens

L'exposition présente l'histoire du végétal avec une double approche, celle de sa libre aventure temporelle et spatiale et celle, beaucoup plus récente, de son ...
L'exposition présente l'histoire du végétal avec une double approche, celle de sa libre aventure temporelle et spatiale et celle, beaucoup plus récente, de son ...
10 janv. 2020 - L'agenda des découvertes et jardins : Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée, La Roche-Guyon (95)
L'exposition présente l'histoire du végétal avec une double approche, celle de sa libre aventure temporelle et spatiale et celle, beaucoup plus récente,
L'histoire du château de La Roche-Guyon est liée depuis le siècle des Lumières à celle de l'art des jardins et de l'expérimentation botanique. Cette exposition ...
Exposition AVENTURES VÉGÉTALES, DE L'INSOUCIANCE À LA LIBERTÉ ... À LA LIBERTÉ ENCADRÉE, une exposition sur le monde végétal et la complexité ...
 
Le Château de La Roche-Guyon (Val d'Oise) présente du 7 mars au 7 juillet 2020, Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée, une exposition ...
 
Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée - Du 7 mars au 7 juillet 2020. Parce que l'histoire du Château de La Roche-Guyon est liée depuis le ...
 

Château de La Roche-Guyon - Accueil | Facebook

fr-fr.facebook.com › Lieux › La Roche-Guyon › Musée (art)L'exposition Aventures Végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée a débuté. Du 7 mars au 7 juillet, venez découvrir notre nouvelle exposition dans les ...

17 juin 2020 — Les pièces de l'artiste plasticien Pascal Levaillant sont exposées dans le Cabinet des Curiosités, au château de La Roche-Guyon (Val-d'Oise), ...
Aventures végétales au Château de La-Roche-Guyon. ... "Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée" , une exposition sur le monde végétal et ...
Exposition "Aventures végétales" à La Roche-Guyon (Val d'Oise). De l'insouciance à la liberté encadrée, le château met en avant le monde végétal et .
Il y a 2 jours - L'exposition s'intitule « Aventures végétales de l'insouciance à la liberté encadrée », dont le commissaire est Yves-Marie Allain, ancien ...
Aventures vegetales, de l'insouciance a la liberte encadree ... L'exposition présente l'histoire du végétal avec une double approche, celle de sa libre aventure ...
Il y a 2 jours - L'exposition s'intitule « Aventures végétales de l'insouciance à la liberté encadrée », dont le commissaire est Yves-Marie Allain, ancien ...
Évènements. Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée · Visite libre du château de la Roche-Guyon. Voir les restaurants et cafés proche de ce ...
11 févr. 2020 - ... plantes et notamment l'exposition Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée (7 mars - 7 juillet) traitant du monde végétal et ...
Le château de La Roche-Guyon (Val-d'Oise) présente, du 7 mars au 7 juillet 2020, « Aventures végétales, de l'insouciance à la liberté encadrée ». L'exposition ...
Aventures Végétales : exposition avec pour thème : « de l'insouciance à la liberté encadrée » qui présente la complexité des relations, fusionnelles et ...
 
Résultats de recherche

Résultats Web

Il y a 2 jours - Yves-Marie Allain - commissaire de l'exposition et ancien directeur du service des cultures du Muséum national d'histoire naturelle - entend faire ...

A suivre...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages: Côte D'albâtre À Pied