Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 20:28
Vénus [Duchamp des sirènes renaît Jeanne d'Arc] - Technique(s): assemblage [ready made] échouages, objet de marine LeBéon-Lorient; Pelotte du Cotentin; Demie barque; Passoire.

Vénus [Duchamp des sirènes renaît Jeanne d'Arc] - Technique(s): assemblage [ready made] échouages, objet de marine LeBéon-Lorient; Pelotte du Cotentin; Demie barque; Passoire.

Visuel de Tribute to Marcel Duchamp

Visuel de Tribute to Marcel Duchamp

 

L'oeuvre:

Vénus [Duchamp des sirènes renaît Jeanne d'Arc]

De 1980 à 2016, à partir d'éléments de naufrage échoués et collectés  par trois artistes, J.G. Gwezenneg, Jean.François Caille et Olivier Desvaux, ma Venus  "Jeanne d’Arc" est née en 2018 en hommage au « ready maker » Marcel Duchamp qui a grandi à Rouen au 71 de la rue Jeanne d'Arc.

Pascal Levaillant 2017-2018

Technique(s): assemblage [ready made]

Remerciements appuyés aux dons d'Olivier Desvaux, de J.G. Gwezenneg, de Jean François Caille et de l'océan.

L'élément  échoué qui incarne cette "Vénus" provient d'un objet manufacturé de la société LE BEON de Lorient. Cet élément échoué sur les plages du Touquet a été récupéré par Jean François Caille en 1980 lors de ses glanages sur les plages de la côte d'Opale de Berck au Touquet.
Me confiant cette relique en 2016, il a espéré que sa "sirène" puisse retrouver une seconde vie grâce à mon intervention.
deux ans se sont écoulés, aujourd'hui chose faite.
 
Concernant la pelote de paille, elle provient des plages du Cotentin pas loin de Siouville. C'est J.G.Gwezenneg qui me l'a léguée avec en arrière pensée un défi à relever.
 
Concernant la demie barque c'est le cadeau de la Seine et d'Olivier Desvaux, artiste basé à Villequier qui lors des crues de la Seine en 2016 à subtilisé au fleuve à marée cette barque fracassée échouée non loin de l'endroit du naufrage de Léopoldine Hugo.
 
Les cordages proviennent du littoral ouest du Cotentin que j'ai ramassé entre 2008 et  2018 et la passoire s'avère une relique familiale qui aujourd'hui recyclée  permet à "Jeanne" d'envisager fendre l'armure coiffée ainsi.
 
Vénus [Duchamp des sirènes renaît Jeanne d'Arc], telle est  l'oeuvre dédiée à Marcel Duchamp, lui qui a vécu au vécu avec sa famille  au 71  de la rue Jeanne d'Arc à Rouen...
aujourd'hui  nul connaît le  devenir de cette Vénus.

---------------------------------------------------------------------------

 


 

Marcel Duchamp (1887-1968) : Artiste majeur du XXe siècle, inventeur de ready-mades, précurseur des grands courants artistiques de l’art contemporain, reconnu dans le monde entier, Marcel Duchamp entretient toujours un rapport intime avec la ville de Rouen où il a vécu et où il est enterré.


Dans le cadre du Projet "Duchamp dans sa ville" porté par l'université de Rouen Normandie et initié et soutenu par la Fondation Flaubert, une exposition collective  est ouverte au public dans la galerie du 1erétage de l'hôtel de ville en partenariat avec la Mairie de Rouen.

 

Sur le mode des expositions liées à Normandie Impressionniste  Il pleut sur la mer et ça nous ressemble en 2013 ou Figurez-vous à quoi ça ressemble en 2016, une quarantaine d'artistes ont été sollicités sur le thème : TRIBUTE TO MARCEL DUCHAMP, LE READY MAKER NORMAND.


L'objectif  et la volonté affichée de cet hommage, souligne Pierre Albert Castanet, professeur à l’université de Rouen Normandie, est faire connaître et reconnaître Marcel Duchamp dans sa ville à l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort. Le projet Duchamp dans sa ville a pour objectif de familiariser le nom de Duchamp en permettant une approche de son œuvre fondamentale mais aussi en déclinant d’autres aspects de sa personnalité, de ses centres d’intérêt et de l’héritage universel qu’il a légué à la philosophie, à l’esthétique et à l’histoire des arts.




 

source:

mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-Duchamp/ENS-duchamp.htm 
Marcel Duchamp est le troisième d'une famille de six enfants, dont quatre sont des artistes reconnus : les peintres Jacques Villon (1875-1963) et Suzanne Duchamp (1889-1963), le sculpteur Raymond Duchamp-Villon (1876-1918) et lui-même, le plus célèbre. Ce sont d'ailleurs ses frères, ses aînés, qui l'initient à l'art.

"L'œuvre de Marcel Duchamp bouleverse radicalement l'art du 20e siècle. Avec l'invention, dans les années dix, du  ready-made - une pièce que l'artiste trouve « already-made », c'est-à-dire déjà toute faite et qu'il sélectionne pour sa neutralité esthétique -, il ouvre la voie aux démarches avant-gardistes les plus extrémistes.
Tous les mouvements qui utilisent des objets de la vie courante, pour surprendre comme le Surréalisme, pour évoquer, critiquer, voire poétiser la société de consommation comme le Pop art et le Nouveau réalisme, ou pour réconcilier l'art et la vie comme Fluxus, lui sont redevables d'avoir transgressé les coutumes académiques. Après Duchamp, le carcan des médiums traditionnellement employés éclate et il devient possible d'utiliser n'importe quel objet, avec ou sans transformation.

Le 20e siècle lui doit donc l'initiative du renouvellement des matériaux utilisés dans l'art, mais aussi un goût pour des questions complexes d'esthétique qui aboutiront dans les années 70 à l'Art conceptuel. Duchamp est l'artiste moderne qui a le plus directement interrogé la notion d'art - « quand il y a art » et ce qui « suffit à faire de l'art ». Il s'inscrit dans la lignée des artistes « intellectuels », comme Léonard de Vinci, et annonce les problématiques de Joseph Kosuth.

Connues d'abord de manière confidentielle, ses œuvres ont été largement diffusées à partir des années 60, lorsque la plupart des ready-mades, disparus au fil de ses déménagements ou tout simplement détruits, ont été réédités. En 1964, la galerie Schwartz, à Milan, lui propose en effet une édition à 8 exemplaires de ses ready-mades. Les considérant comme des originaux, dès lors que les premiers avaient été perdus, cet épisode lui permet encore une fois d'interroger un concept central dans l'histoire de l'art, puisque le terme d'original pour un ready-made n'a aucun sens. Duchamp y insiste lorsqu'il signe par exemple l'un de ces objets, le Porte-bouteilles, « Marcel Duchamp, Antique certifié ».
 

MARCEL DUCHAMP
Blainville-Crevon (Seine-Maritime), 1887 – Paris, 1968

Marcel Duchamp est le troisième d'une famille de six enfants, dont quatre sont des artistes reconnus : les peintres Jacques Villon (1875-1963) et Suzanne Duchamp (1889-1963), le sculpteur Raymond Duchamp-Villon (1876-1918) et lui-même, le plus célèbre. Ce sont d'ailleurs ses frères, ses aînés, qui l'initient à l'art.

Après une scolarité à Rouen, Marcel Duchamp poursuit des études à Paris et fréquente l'Académie Julian. Mais c'est toujours auprès de ses frères qu'il fait son véritable apprentissage de la peinture et de leurs amis, réunis sous le nom de Groupe de Puteaux, principalement des artistes d'inspiration cubiste comme Fernand Léger ou Robert Delaunay, ou encore Albert Gleizes et Jean Metzinger, auteurs de l'ouvrage Du Cubisme (1912).

Toutefois, très vite sa peinture s'éloigne de la problématique spatiale des cubistes et s'attache à la décomposition du mouvement, ce qui le rapproche des Futuristes italiens (1). L'une de ces toiles, Le Nu descendant l'escalier, le fait connaître à la grande exposition américaine de l'Armory Show, en 1913.

À partir de 1915, installé à New York, il partage son temps entre les Etats-Unis et la France, diffusant les avant-gardes parisiennes, notamment les sculptures de son ami Constantin Brancusi, auprès du public américain.
À cette époque, il élabore ses œuvres les plus connues, comme le Grand Verre ou la Fontaine, mais se consacre de plus en plus aux échecs, qui deviendront, au milieu des années 20, sa principale activité.

C'est à travers le Surréalisme qu'il renoue avec l'art en organisant de nombreux événements en collaboration avec André Breton. De retour sur la scène artistique, il acquiert une renommée croissante et devient célèbre après la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 50, une nouvelle génération d'artistes américains qui se qualifient de néo-dadaïstes, tels Jasper Johns et Robert Rauschenberg, le reconnaît comme un précurseur.
La réédition en 1964 de ses premiers objets ready-mades parachève cette célébrité en diffusant son œuvre dans le monde entier."

Les organisateurs

Pierre Albert Castanet Compositeur, musicologue, clarinettiste et performer, Professeur à l’Université de Rouen, Professeur associé au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Directeur du Département des Métiers de la Culture à l’Université de Rouen, il est également Directeur de publication des Cahiers du CIREM (Rouen/Tours), Directeur de collections musicales pour le compte des Editions Michel de Maule, Millénaire III, Ina-GRM, Basalte Editeur, Publications de l’Université de Rouen.

Jean- François Brochec Professeur certifié Lettres modernes, responsable de la mise en place du service culturel au sein de l’ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l’éducation) de l’académie de Rouen, par ailleurs en charge de l’ingénierie de formation et formateur au sein du Département des Métiers de la Culture université de Rouen.

La Fondation Flaubert La fondation universitaire Flaubert, présidée par Damien Féménias, enseignant chercheur à l’université et crée en 2014 par l’université de Rouen Normandie est soutenue par quatre co-fondateurs : La région Normandie, La Métropole Rouen Normandie, La Bred et la Matmut. Elle contribue à l’animation de la vie intellectuelle, culturelle et artistique de la cité, en s’appuyant sur les recherches menées à l’université de Rouen dans le domaine des arts, humanités, sciences humaines et sociales.

 

Ready made: Objet manufacturé promu au rang d'objet d'art par le seul choix de l'artiste. (Notion élaborée par M. Duchamp en 1913. Le ready-made peut être « aidé », « assisté » ou « rectifié » par certaines modifications.)

Dans le domaine de l'art, le terme anglais ready-made1 fut utilisé pour la première fois par Marcel Duchamp, en janvier 19162, lors de son premier séjour à New York, pour désigner certaines de ses œuvres, réalisées depuis 1913. Cette année-là, Duchamp fixa sur un tabouret de cuisine une Roue de bicyclette, en même temps que, dans ses Notes, il exprimait ses doutes envers l'exercice de l'art au sens habituel du terme (« Peut-on faire des œuvres qui ne soient pas "d'art" ? »3). En 1914, à Paris, Duchamp acheta un porte-bouteilles qu'il se contenta de signer. Cet objet est généralement considéré comme le premier véritable ready-made (Roue de bicyclette étant plutôt un assemblage).

L'élément LE BEON, la maquette de l'oeuvre avant son installation définitive en 2017.

LE BEON - LORIENT - BREVETE - PATENTED

 

www.letelegramme.fr/.../entreprise-le-beon-manufacturing-en-redressement-judiciaire...
16 mars 2017 - Le Béon Manufacturing emploie 116 salariés. Dans le cadre de la procédure de redressement, l'activité continue. Un administrateur judiciaire a été nommé pour accompagner le redressement de l'entreprise. Christophe Le Béon y croit. « Il y a 30 ans, l'entreprise a connu un dépôt de bilan... On s'en est ...
https://www.procedurecollective.fr/fr/redressement.../le-beon-manufacturing.aspx
Le Beon Manufacturing située à Lorient (Melilla) a été déclarée en liquidation judiciaire par par le tribunal de Tribunal De Commerce De Lorient. ... Annonce n°: 1176; Date : 2017-12-26:

La Société LE BEON espère un repreneur 30 ans après un premier sauvetage.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pascal Levaillant artiste seinomarin
  • : ce blog a vocation de compléter par des articles et documents visuels mes pratiques artistiques (elles sont multiples)l
  • Contact

Recherche

Pages: Côte D'albâtre À Pied